Siège enfant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège auto Cybex Sirona
Siège auto Cybex Sirona (groupe 0/1 de la naissance à 18 kg)

Un siège enfant ou siège auto est un siège permettant d'assurer la sécurité d'un enfant dans un véhicule en cas d'accident.

Ces sièges sont fixés dans les véhicules soit via la ceinture de sécurité soit via le système ISOFIX soit en utilisant les deux simultanément[a].

Normes et réglementation[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

En Europe, la réglementation des sièges enfant pour les véhicules automobiles est régie par la directive 91/671/CEE, modifiée par la directive 2003/20/CE[1].

France[modifier | modifier le code]

En France, elle est précisée par les articles R.412-1 et suivants du code de la route, obligeant notamment tous les passagers du véhicule à être attachés[2].

Depuis le , l'utilisation d'un système de retenue spécifique est impératif pour les enfants de moins de 10 ans (ou 1,35 m), le conducteur ne respectant pas cette obligation risquant une contravention de 4e classe[3].

Des exceptions sont données par l'article R.412-2 pour tout enfant dont la morphologie est adaptée au port de la ceinture de sécurité et pour tout enfant muni d'un certificat médical d'exemption qui mentionne sa durée de validité et comporte le symbole prévu au 2° du II de l'article R. 412-1[4].

La fabrication des sièges est quant à elle réglementée par deux normes européennes qui cohabiteront plusieurs années pour faciliter la transition :

  • La norme historique ECE R44/04[5], qui a remplacé depuis le 23 juin 2009 la norme R44/03, elle-même faisant suite aux normes R44/02 et R44/01, antérieures à 1995 ;
  • ou la nouvelle norme ECE R129[6] (depuis le 9 juillet 2013) pour une sécurité encore renforcée :
    • La phase 1 : entrée en vigueur le 9 juillet 2013, (communément appelée i-Size) concerne les sièges bébés (coque) et enfants jusqu'à 105 cm et uniquement en fixation Isofix[6] ;
    • La phase 2 : Devrait entrer en vigueur fin 2017/début 2018 et concerne les rehausseurs pour les enfants de plus de 105 cm[6] ;
    • La phase 3 : Date d'entrée à définir ; concerne les sièges uniquement ceinturé[6].

Tailles et poids[modifier | modifier le code]

Selon la réglementation ECE R44/04[modifier | modifier le code]

Siège enfant Kiddy Phoenexfixpro2 norme ECE R-44/04 de classe universelle[7] et semi-universelle pour enfant de poids de 9 à 18 kg (9 mois à 4 ans environ)

Depuis 2003, en Europe, la norme R44/04 définit 5 groupes de sièges selon le poids de l'enfant[1] :

Groupes de sièges enfant
Groupe Type Poids Age[8]
0 Nacelle 0 à 10 kg avant 15 mois[9]
0+ Coque 0 à 13 kg Avant 2 ans[9]
1 Siège enfant 9 à 18 kg 9 mois à 5 ans[9]
2 Rehausseur 15 à 25 kg Jusqu'à 8 ans[9]
3 Rehausseur 22 à 36 kg Jusqu'à 12 ans[9]

Selon la réglementation ECE R129[modifier | modifier le code]

Depuis 2013, en Europe, obligation d'utiliser la technique ISOFIX et d’installer tout enfant de moins 15 mois « dos à la route »[6].

Les groupes ne sont plus définis par le poids mais par la taille des enfants[6].

Groupe Type Taille maximum Taille minimum
Siège bébé Coque Jusqu'à 75 à 85 cm suivant les modèles
Siège enfant Jusqu'à 105 cm 75 cm
Siège grand Rehausseur Jusqu'à 150 cm 100 cm

Selon l'étiquette d'homologation apposée sur le siège R44/04 ou R129, il faut respecter le système poids ou taille en vigueur.

La position dos à la route[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

La position du siège enfant, dos à la route, est liée aux recherches menées par l'ingénieur Bertil Aldman (1925-1998) de l'école polytechnique Chalmers de Göteborg dans les années 1960[10]. Celui-ci a écrit sa thèse sur la sécurité routière, Biodynamic Studies on Impact Protection, en s'inspirant des recherches des ingénieurs de la NASA pour le programme spatial Gemini. Les astronautes sont installés dos à la force d’accélération dans leur capsule pour la rentrée dans l'atmosphère, le siège servant de bouclier aux chocs. Bertil Aldman permet de sortir le premier siège enfant dos à la route avec le constructeur automobile suédois Volvo en 1964[11].

La position du siège enfant dos à la route s'est rapidement développée en Suède, qui est devenue un modèle en matière de sécurité des enfants dans les automobiles.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Fixation isofix[modifier | modifier le code]

Article connexe : ISOFIX.

La création du système ISOFIX, a été développée par l'entreprise allemande Britax Römer et le constructeur Volkswagen en 1997.

Ce système de fixation, permet une liaison rigide et ultra simplifiée entre le châssis du véhicule et le siège de l'enfant. Il permet ainsi d'éviter quasi tout risque d'erreur d'installation du siège auto.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le siège enfant est enclenché dans la fixation isofix et la ceinture vient compléter la sécurité.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Directive 2003/20/CE du Parlement européen et du Conseil du 8 avril 2003 modifiant la directive 91/671/CEE du Conseil ... relatives au port obligatoire de la ceinture de sécurité dans les véhicules de moins de 3,5 tonnes, sur eur-lex.europa.eu.
  2. Equipements des utilisateurs de véhicules., sur legifrance.gouv.fr, consulté le 2 aout 2017
  3. Ceinture de sécurité, siège enfant ou bébé : quelles sont les règles ?, sur service-public.fr du 29 mars 2017, consulté le 2 aout 2017
  4. Art. R412-2 du Code de la Route sur legifrance.gouv.fr
  5. Sièges auto La réglementation, sur quechoisir.org du 31 mai 2016, consulté le 3 aout 2017
  6. a, b, c, d, e et f Le règlement R129 (ou i-Size), sur quechoisir.org, consulté le 3 aout 2017
  7. Voir : Homologation ECE R44, sur aubert.com, consulté le 4 aout 2017
  8. Quel siège-auto pour quel âge ?, sur doctissimo.fr, consulté le 4 aout 2017
  9. a, b, c, d et e A quel groupe appartient votre enfant ?, sur bougerenfamille.com, consulté le 14 août 2017
  10. Les origines du Rear-Facing ?, sur securange.fr, consulté le 2 aout 2017
  11. (en) Safety for the Growing Child - Experiences from Swedish Accident Data - Lotta Jakobsson, Irene Isaksson-Hellman, et Björn Lundell, Volvo Car Corporation, 3 avril 2012 [PDF]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Aldman Bertil, A Protective Seat for Children - Experiments with a Safety Seat for Children between One and Six, Proc. of 8th Int. Stapp Car Crash Conf., 1964, pp. 320-328
  • (en) G. Carlsson, H. Norin, et L. Ysander, Rearward Facing Child Seats – The Safest Car Restraint for Children?, Accid. Anal. & Prev. Vol. 23, no 2/3, 1991, pp. 175-182
  • (en) T. Turbell, R. Lowne, B. Lundell, et C. Tingvall, ISOFIX, a New Concept of Installing Child Restraints in Cars, Child Occupant Protection Symposium Proc., SP-986, SAE-933093, SAE International, Warrendale, PA, USA, 1993, pp. 35-41