Toyota Supra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Toyota Supra est une voiture de Grand Tourisme produite par le constructeur japonais Toyota, à partir de 1979 jusqu'en 2002, elle a existé en quatre générations successives communément appelées MK1, MK2, MK3 et MK4 (Mk étant l'abréviation de mark).

Histoire[modifier | modifier le code]

Toyota 2000 GT.

L'instigatrice de ce concept est la mythique Toyota 2000 GT (1967-1970). Avec six cylindres en ligne, un double arbre à cames en tête pour 24 soupapes, ce moteur totalise 150 ch à 6 600 tr/min, un couple de 180 N⋅m à 5 000 tr/min et 1 988 cm3 de cylindrée. Les trois carburateurs Solex permettent à l'époque de propulser les 1 120 kg à 220 km/h avec le 0 à 100 en 8,4 secondes. La Supra a été créée par Toyota pour rivaliser avec ses concurrentes japonaises et autre :

Mark 1[modifier | modifier le code]

Toyota Celica Supra MKI.

Elle est produite d'avril 1978 à mai 1981, exclusivement pour les marché japonais et nord américain. Le but de cette nouvelle gamme pour Toyota était de concurrencer les datsun Z. La première génération de Toyota Supra a commencé son histoire sous l'appellation de Celica XX au Japon et Celica-Supra au États-Unis. Appellation due au fait qu'elle a été développée sur la base d'une Celica liftback, rallongée pour pouvoir recevoir un moteur six cylindres en ligne en lieu et place du quatre cylindres de la Celica. Il y a eu plusieurs moteurs injection basés sur le même bloc (M) : un 2 litres atmosphérique et turbo (M-EU et M-TEU), un de 2,6 l (4M-E) et un 2,8 l (5M-E) pour des puissances allant de 110 à 145 ch accouplé à une boîte manuelle à cinq vitesses ou automatique à quatre vitesses avec overdrive. Le différentiel auto-bloquant (LSD) était en option. Le code de ce modèle est « MA40/46/47 ».

Mark 2[modifier | modifier le code]

Toyota supra MKII.
  • Code modèle : MA61
  • Année de production : 1981 à 1986
  • Marché de commercialisation : Japon, Amérique du Nord et Europe
  • C'est est la première véritable Supra. Les phares rétractables font leur apparition. Son six cylindres en ligne atmosphérique de 2,8 litres et ses 170 chevaux lui ouvrent les portes du grand tourisme.

Mark 3[modifier | modifier le code]

Toyota Supra MK3
Supra Mark III
Supra Mark III phase 1.

Marque Drapeau : Japon Toyota
Années de production 1986 - 1992
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 6 cylindres en ligne
24 soupapes
3 litres atmosphérique (7M-GE) et Turbo (7M-GTE)
Position du moteur Longitudinal avant
Cylindrée 2 954 cm3
Puissance maximale atmosphérique : 200 ch
turbo : 238 ch
Couple maximal 266 à 344 Nm
Transmission propulsion
Boîte de vitesses manuelle : 5 vitesses
auto : 4 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 1 615 kg
Vitesse maximale 242 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 7,6 s
Consommation mixte 10,9 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) coupé 3 portes. liftbacks
Coefficient de traînée 0.33
Direction Assistance variable
Freins Disques ventilés/ Disques ventilés, ABS
Dimensions
Longueur 4 620 mm
Largeur 1 745 mm
Empattement 2 595 mm
Chronologie des modèles
Précédent Toyota Supra MK1, Toyota Supra MK2 Toyota Supra MK3 Suivant
  • Appellation commerciale : Supra.
  • Code modèle : MA70.
  • Année de fabrication : 1986 à 1993.
  • La Supra reprend ce qui a fait le succès de son ainée : 6 cylindres en ligne et deux arbres à cames en tête avec 24 soupapes.
  • Elle se sépare définitivement de la Celica, de par sa dénomination commerciale, sa longueur plus importante et ses roues arrière motrices (propulsion).
  • On note aussi l'apparition du turbocompresseur, qui permet de passer de 204 ch (7M-GE) à 238 ch (7M-GTE) pour un poids dépassant les 1 500 kg.
  • Les options « ordinaires » sont de série sur la Supra et le toit Targa est également possible sur le modèle atmosphérique.
  • Sa cylindrée est de 2 954 cm3 : 86.3 x 91.0 mm

MK3 Phase 1[modifier | modifier le code]

  • Vendu en France de 1986 à juin 1988.
  • Exclusivement à moteur atmosphérique (sans turbo).
  • Code moteur : 7M-GE.
  • six cylindres en ligne.
  • 204 ch.

Signes distinctifs par rapport aux autres versions :

  • Pas de « nez » sur la calandre avant, mais une grille.
  • Des blocs clignotant/veilleuses larges.
  • Bas de pare-chocs fin avec des anti-brouillards avants en losange.
  • Un intérieur (sièges, planche de bord, volant et commande de climatisation) spécifiques.
  • Un aileron « simple » qui ne pose que sur la malle arrière.
  • Logo rectangulaire « Supra » sur le capot.
  • Des jantes semi pleines.

MK3 Phase 2[modifier | modifier le code]

  • Exclusivement des turbos (7M-GTE).
  • six cylindres en ligne.
  • 235 ch.

Signes distinctifs par rapport aux autres versions :

  • Un nez est apparu sur le bouclier avant.
  • Des blocs clignotant/veilleuses plus petits.
  • Bas de pare-chocs plus imposant avec des anti-brouillards avants en rectangle.
  • Un intérieur (sièges, planche de bord, volant et commande de climatisation) spécifiques, plus « modernes ».
  • Un aileron qui occupe quasiment toute la largeur de l'auto et qui est pris sur la malle avec des extensions sur les ailes arrière.
  • Un logo Supra rectangulaire sur le capot.
  • Des jantes semi-pleines.

MK3 Phase 3[modifier | modifier le code]

  • Exclusivement des turbos (7M-GTE).
  • six cylindres en ligne.
  • 238 ch.
  • Changement du logo Toyota sur le capot (ovale au lieu du logo Supra rectangulaire).
  • Des jantes à cinq branches.

Série spéciale Turbo-A[modifier | modifier le code]

  • puissance : 266 ch.
  • le code moteur passe à 7M-GTEU, avec des modifications importantes, principalement sur le turbocompresseur et le système d'injection.
  • produite pour le rallye en groupe A et 500 exemplaires pour la route (pour pouvoir l'homologuer en groupe A) entre 1988 à 1992.
  • Un large logo « Turbo A » fait son apparition sur les côtés.

Mark 4[modifier | modifier le code]

Toyota Supra MK4
Supra Mark IV
Supra Mark IV.

Marque Drapeau : Japon Toyota
Années de production 1993 - 2002
Production 45 221 exemplaires
Moteur et transmission
Moteur(s) 6 cylindres en ligne
24 soupapes
3 litres atmosphérique (2JZ-GE) et Twin Turbo (2JZ-GTE)
Position du moteur Longitudinal avant
Cylindrée 2 997 cm3
Puissance maximale Atmosphérique : 220 ch
Biturbo (à 5 600 tr/min) : 330 ch (243 kW)
Couple maximal à 4 800 tr/min : 440 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses TT : manuelle 6 vitesses Getrag (en)
Automatique 4 vitesses
N/A : manuelle 5 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 1 615 kg
Vitesse maximale (bridée) 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 5,6 s
Consommation mixte 11,1 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Coefficient de traînée 0.32
Freins Disques ventilés, ABS
Dimensions
Longueur 4 520 mm
Largeur 1 810 mm
Hauteur 1 275 mm
Empattement 2 550 mm
Chronologie des modèles
Précédent Toyota Supra MK1, Toyota Supra MK2, Toyota Supra MK3
  • Code modèle: JZA80
  • année de production : de 1993 à 2002
  • C'est la dernière Supra à ce jour. Son moteur (le 2JZ) développait 220 ch en version atmosphérique (2JZ-GE) et 330 ch en version biturbo (2JZ-GTE). Cette voiture est très appréciée des divers préparateurs, constituant une bonne base de préparation avec son moteur à la base développé pour fournir une puissance utile bien plus élevé. Certaines préparations sur cette base moteur dépassent allègrement 1 000 ch[réf. nécessaire].

spécification[modifier | modifier le code]

Versions avec turbocompresseur[modifier | modifier le code]

  • RZ (1993 - 1995) : contrôle de traction (TRC), différentiel autobloquant (LSD), boîte manuelle 6 vitesses ou automatique 4 vitesses, toit targa en option.
  • RZ-S (mai 1995 - 1996) : équipement identique au modèle RZ de 1993 à 1995 sans l'option toit targa.
  • RZ (1995 - 1996) : boîte manuelle 6 vitesses, contrôle de traction (TRC), différentiel autobloquant (LSD).
  • GZ : boîte automatique 4 vitesses, Contrôle de traction (TRC), différentiel autobloquant (LSD), intérieur cuir noir, toit targa en option, airbag conducteur.

Versions sans turbo[modifier | modifier le code]

  • SZ : ABS en option à partir de 1995, boîte manuelle 6 vitesses ou automatique 4 vitesses, toit targa en option.
  • SZ-R (08.1994+) : ABS, différentiel autobloquant (LSD), boîte manuelle 6 vitesses.

Ventes selon les pays[modifier | modifier le code]

  • Japon (1993 - 2002) : ~ 30 000
  • USA (1993 - 1998) : 11 239
  • Canada (1993 - 1997) : ~ 200
  • Angleterre (1993 - 1996) : 623
  • Allemagne (1993 - 1996) : ~ 500
  • Autriche (1993 - 1996) : 19
  • France (1993 - 1996) : 49
  • Suisse (1993 - 1996) : 205
  • Italie (1993 - 1996) : ~ 80
  • Pays-Bas (1993 - 1996) : 5-6
  • Belgique (1993 - 1996) : 9
  • Danemark (1993 - 1996) : ???
  • Luxembourg (1993 - 1996) : 19
  • Nouvelle-Zélande (1993 - 1996) : 6
  • Arabie Saoudite (1993 - ????) : ??
  • Émirats Arabes Unis (1993 - ????) : ??
  • Bahreïn (1993 - ????) : ??
  • Israël (1993 - 1996) : 2
  • Nouvelle-Calédonie (????-????) : 2
Total des ventes entre 1993 et 2002 : 45 221 exemplaires.

[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]