BMW M5 (E34)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Articles principaux : BMW M5 et BMW E34.

BMW M5 E34
BMW M5 (E34)

Marque Drapeau : Allemagne BMW
Années de production 1989 - 1995
Production 11989 exemplaire(s)
Classe Grand Tourisme
Usine(s) d’assemblage BMW M GmbH à Garching, Allemagne
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 3,6 litres 6 cylindres en ligne 24 soupapes
3,8 litres 6 cylindres en ligne 24 soupapes
Position du moteur Avant, longitudinal
Cylindrée 3535 puis 3795 cm3
Puissance maximale 315 puis 340 ch
Couple maximal 361 puis 400 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Mécanique, 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1670 kg
Vitesse maximale limitée à 250 ou 280 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 6,2 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 4 portes
Break
Suspensions McPherson
Freins Disques ventilés
Chronologie des modèles

La BMW M5 E34 est une automobile sportive produite par le constructeur allemand BMW. Elle est une continuation de la BMW Série 5. Produite de 1988 à 1995, cette seconde génération de M5 se place dans la continuité de sa devancière. Sa distribution en Amérique du Nord dure de 1990 à 1993.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle fut produite au BMW M Gmbh à Garching en Allemagne et comme le précédent modèle M5, elle est entièrement fait main. Elle utilise le châssis de la BMW 535i produite à l'usine BMW de Dingolfing. L'assemblage se faisait par un employé de chez Motorsport ou par une équipe de chez Motorsport et prenait généralement deux semaines. Une rumeur affirmait que les testeurs pouvaient déterminer quelle équipe de fabricants avait créé la voiture, ceci est du au fait que le fait-main entraîne une manière spécifique pour chaque équipe de fabriquer la voiture. Elle en reprend notamment l'architecture moteur « traditionnelle » de la marque, le six cylindres en ligne. D'une cylindrée de 3,6 litres, il développe désormais 315 chevaux. Une évolution à 3,8 litres pour 340 chevaux sera introduite par la suite. Dans cette évolution, la M5 sera aussi disponible en version Touring, appellation habituelle de BMW pour les modèles break. Confirmant le succès de la E28, la E34 assure la pérennité de la lignée des M5, désormais partie intégrante de la gamme des BMW Série 5.

Au début de la production, la E34 M5 utilisait une évolution du 6 cylindres 24 soupapes de la E28 et de la E24 M635CSi/M6. Le moteur se nommait S38B36 avec un alésage de 93,4 mm et une course de 86 mm pour une capacité totale de 3 535 cm3.

Dans la deuxième moitié de l'année 1991, la cylindrée du moteur a été augmentée de 3,5 litres à 3,8 litres pour le moteur S38B38, à l'exception du marché américain et sud-africain continuait avec le moteur 3,5 litres à cause de l'émission trop élevée de particules. La puissance est portée à 250 kW (340 ch, 335 bhp).

  • Break Touring

En 1992, une version Touring (break) apparut, avec une conduite à gauche, dont 891 furent construites. Cette version E34 M5 Touring était le break le plus rapide au monde quand elle fut introduite[réf. nécessaire]. Elle fut la première version break de la division M. Son moteur de 3,8 litres à 6 cylindres en ligne est à ce jour la plus grande cylindrée des 6 cylindres de l'ère moderne de chez BMW. Aucun de ces breaks ne sera importé sur le marché Nord-Américain. Plusieurs furent importés depuis 1995 et cette version fait l'objet d'un culte chez les fanatiques de BMW Touring. C'est seulement avec l'avènement de l'Audi RS2 que la BMW M5 Touring sera concurrencée.

La BMW Série 5 E34, était une grande routière de référence, conçue pour de longs trajets. Elle disposait pour l'époque, des dernières innovations technologiques telles que sièges chauffants à réglage électronique, airbag, climatisation bi-zone, ABS, ESP, phares adaptatif...

Production [1][modifier | modifier le code]

  • berline CEE (3,6 litres, LHD[2]): 5,877 produite à partir de 9/88-4/92
  • berline CEE (3,6 litres, RHD[3]): 524 produit à partir de 11/89-11/91
  • berline US (3,6 litres, LHD): 1,678 produites à partir de 12/89-4/93 (dont 183 versions canadiennes)
  • berline SA (3,6 litres, RHD): 265 produit (assemblés (Afrique du Sud) à partir de kits CKD) à partir de 9/90-3/93
TOTAL (3,6 litres) : 8079 exemplaires
  • berline CEE (3,8- litre, LHD): 2,676 produites du 12/91-7/95 (404 ex BVM6)
  • berline CEE (3,8 litres, RHD): 343 produit à partir de 12/91-6/95 (139 ex BVM6)
  • Touring CEE (3,8 litres, LHD): 891 produite à partir de 3/92-8/95 (209 ex BVM6)
TOTAL (3,8 litres) : 3910 exemplaires

Caractéristiques techniques[4],[5],[6],[7][modifier | modifier le code]

3.6 315 3.8 340
Moteur 6 cylindres en ligne 6 cylindres en ligne
Alimentation Atmosphérique Atmosphérique
Cylindrée 3 535 cm3 3 795 cm3
Puissance maxi 315 ch (232 kW) à 6900 tr/min 340 ch (250 kW) à 6900 tr/min
Couple maxi 360 Nm 400 Nm
Norme environnementale Aucune Aucune
Transmission Propulsion Propulsion
Boite de vitesses Manuelle à 5 rapports Manuelle à 5 rapports
Vitesse maxi 252 km/h 252 km/h
0-100 km/h 6,4 s 6,1 s
Consommations (en L/100 km) 9,9 L 12 L
Émissions de CO2 (en g/km) Inconnue Inconnue
Capacité du reservoir 90 L 90 L
Masse à vide (kg Eu) 1 730 kg 1 650 kg

Series limitées[modifier | modifier le code]

  • Ceccoto (22 exemplaires)
  • Winkelhock (51 exemplaires)
  • Naghi Motors Arabie saoudite (15 exemplaires)
  • "20 Jahre" édition (20 exemplaires)
  • Limited Edition Royaume-Uni (50 exemplaires)
  • Touring Edition »Elekta Italie (20 exemplaires)


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :