Bourgeon (botanique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourgeon.
Bourgeon (bouton) d'une fleur de rosier

En botanique, un bourgeon désigne une excroissance apparaissant sur certaines parties des végétaux et donnant naissance aux branches, aux feuilles, aux fleurs et aux fruits.

L'activité du point végétatif (ou méristème) , l'intérieur du bourgeon s'appelle le bourre on le trouve dans tous les bourgeons . Détermine la multiplication des cellules qui, par élongation cellulaire, permettent la croissance intercalaire. Elle est de 30 cm par an chez les pins et atteint 60 cm par jour chez certains Bambous.

Types de bourgeons[modifier | modifier le code]

Le bourgeon assure la croissance et la ramification des tiges.

Selon l'organe auquel il donne naissance, on parle de bourgeon à feuilles (« bourgeon végétatif » donnant naissance à une tige feuillée) et à fleurs (« bourgeon floral » issu de l’induction florale du bourgeon végétatif). En arboriculture, ils sont désignés respectivement sous le terme de « bourgeon à bois » et « bourgeon à fruit ».

On distingue, suivant leur position sur la tige, les bourgeons terminaux situés à l'extrémité de la tige, les bourgeons axillaires situés à l'aisselle des feuilles, et les bourgeons adventifs (aussi appelés latéraux ou stipulaires) apparaissant autour du bourgeon principal. Chez les arbres, on distingue les bourgeons distaux (les plus éloignés du tronc, phénomène d'acrotonie) des bourgeons proximaux ou latéraux (les plus proches du bourgeon terminal, phénomène de basitonie principalement chez les arbustes). Le développement de tel ou tel bourgeon développe une morphogénèse particulière responsable du port caractéristique de chaque plante.

Les bourgeons peuvent être soit écailleux (ex. : marronnier), soit nus (ex. : chou de Bruxelles).

Bourse de poirier.

L'éclosion du bourgeon au printemps est nommée « débourrement ».

Chez les arbres fruitiers à pépins, comme le pommier par exemple, on appelle "dard" un bourgeon conique indécis : s'il reçoit beaucoup de sève, il partira à bois, s'il en reçoit peu, il gonflera en bouton à fleur. Un dard couronné est un dard qui s'est allongé (jusqu'à 4 cm) et se termine par un bouton. On ne le taille pas.

Le bourgeon à fruit se ramifie souvent en formant d'autres bourgeons à fruit; chacune de ses feuilles recèle un bourgeon qui donne des fruits chaque année; ce bourgeon composé est aujourd'hui appelé "bourse", les Latins l'avaient surnommé "perle précieuse" (gemma).

Autres usages du mot[modifier | modifier le code]

Par analogie, le terme de bourgeon est également employé dans les domaines suivants :

  • en anatomie : les bourgeons gustatifs ou bourgeons du goût sont des organes récepteurs du goût, de forme ovoïde ou conique, enclavé dans l'épithélium de la muqueuse linguale ;
  • en biologie : un bourgeon est une excroissance cellulaire se développant sur un organisme pour donner naissance à un organisme semblable ;
  • en médecine : les bourgeons charnus sont des granulations rougeâtres et coniques formant un bourrelet à la surface des plaies en voie de cicatrisation ; dans le vocabulaire courant, le terme de bourgeons désigne aussi un bouton poussant sur la peau, particulièrement au visage ;
  • de façon métaphorique : on appelle bourgeon un élément concret ou abstrait, une situation matérielle ou morale laissant prévoir des développements ultérieurs qui peuvent être multiples et importants, favorables ou défavorables.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]