Prix des cinq continents de la francophonie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Prix des cinq continents de la francophonie est un prix littéraire créé en 2001 par l'Organisation internationale de la francophonie. Il récompense un roman d’un écrivain témoignant d’une expérience culturelle spécifique enrichissant la langue française. Il est doté d'une somme de 10 000 euros et prévoit l'accompagnement du lauréat et la promotion de son œuvre sur la scène littéraire internationale pendant toute une année.

Il est ouvert à toute œuvre de fiction narrative originale et écrite en français, et est destiné à mettre en lumière des talents littéraires reflétant l'expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents. Les candidatures d'ouvrages sont soumises par leur éditeur, ou peuvent être suggérées par les membres du jury ou autres personnalités du milieu du livre. Le lauréat devient membre du jury pendant l'année suivant sa désignation. L'éditeur qui soumet une candidature s'engage à faciliter, autant que possible, une coédition de l'ouvrage primé avec d'autres éditeurs, ou à céder ses droits à prix réduit, afin de permettre sa diffusion dans les pays du Sud de l'espace francophone.

Le prix est décerné en marge du Sommet de la francophonie les années où celui-ci a lieu, ou ailleurs les années où il n'y a pas de sommet.

Lauréats[modifier | modifier le code]

Jury[modifier | modifier le code]

Le jury du prix était composé comme suit en 2016 

Les membres du jury lors des éditions précédentes comprenaient entre autres Kamel Daoud, Aminata Sow-Fall, Henri Lopes, Andreï Makine, Leïla Sebbar et Denis Tillinac.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livres sélectionnés en 2012 : sélection 2012, sur le site officiel
  2. Livres sélectionnés en 2013 : sélection 2013, sur le site officiel
  3. Livres sélectionnés en 2014 :
    • Arden, de Frédéric Verger aux éditions Gallimard (France)
    • Feu pour feu, de Carole Zalberg aux éditions Actes Sud (France)
    • La Dérive des jours, de Jonathan Gaudet aux éditions Hurtubise (Canada-Québec)
    • L’Homme qui avait soif, d’Hubert Mingarelli aux éditions Stock (France)
    • Mãn , de Kim Thuy aux éditions Libre expression (Canada-Québec)
    • Meursault, contre-enquête, de Kamel Daoud aux éditions Barzakh (Algérie)
    • Nos mères, d’Antoine Wauters aux éditions Verdier (France)
    • On dirait toi, de Sonia Baechler aux éditions Bernard Campiche (Suisse)
    • L’Orangeraie, de Larry Tremblay aux éditions Alto (Canada-Québec)
    • Les Souliers de Mandela, d’Eza Paventi aux éditions Québec Amérique (Canada-Québec) ;
    sélection 2014, sur le site officiel.
  4. http://www.francophonie.org/In-Koli-Jean-Bofane-laureat-2015-46504.html#layer_jeune
  5. Livres sélectionnés en 2016 :
    • Anguille sous roche d’Ali Zamir (Comores) aux éditions Le Tripode
    • Confidences de Max Lobe (Cameroun-Suisse) aux Editions Zoé (Suisse)
    • Le Corps de ma mère de Faouzia Zouari (Tunisie-France) aux éditions Joelle Losfeld (France) et Demeter (Tunisie)
    • Farö de Marie-Christine Boyer (Canada-Québec) aux éditions Triptyque (Canada-Québec)
    • Ma Vie entre tes mains de Suzanne Aubry (Canada-Québec) aux éditions Libre expression (Canada-Québec)
    • Nous dînerons en français d’Albena Dimitrova (de) (Bulgarie) aux éditions Galaade (France)
    • Soleil de David Bouchet (Sénégal-Canada) aux éditions La peuplade (Canada-Québec)
    • Vi de Kim Thuy (Vietnam-Canada) aux éditions Libre expression (Canada-Québec)
    • Villa des femmes de Charif Majdalani (Liban) aux éditions du Seuil France)
    • Vol à vif de Johary Ravaloson (Madagascar) aux éditions Dodo vole (La Réunion)
    Palmarès 2016 sur le site officiel

Lien externe[modifier | modifier le code]