Laurence Vilaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Laurence Vilaine
Laurence Vilaine - Atlantide 2017.jpg

Laurence Vilaine lors du Festival Atlantide au Lieu Unique de Nantes, le 3 mars 2017

Biographie
Naissance
(52 ans)
Tours, Drapeau de la France France
Nationalité
Française
Activité
Femme de lettres
Autres informations
Domaine
Littérature
Membre de
Maison des écrivains et de la littérature (MEL)
Genre artistique
Roman
Distinction

Laurence Vilaine est une femme de lettres française, née le , à Tours.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études universitaires d’anglais, Laurence Vilaine parcourt pendant plusieurs années les pays d'Europe de l'Est. Elle s'installe ensuite à Nantes et se consacre à des travaux journalistiques pour différents supports de communication[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Entre 1994 et 2009, Laurence Vilaine travaille à la rédaction de guides touristiques et livres de voyage pour Gallimard, Actes Sud, Ouest-France et les éditions MeMo[2].

Elle publie son premier roman, Le silence ne sera qu’un souvenir chez Gaïa Éditions en 2011. À travers les confessions du personnage de Mikluš, son récit s’attache à l’histoire d’une communauté rom installée sur une rive slovaque du Danube[3].

Laurence Vilaine signe en 2012 l'adaptation de l’anglais Bhimayana[4], un récit illustré de Subhash Vyam et Durgabai Vyam relatant la vie de l’homme politique indien Ambedkar aux éditions MeMo.

En 2014, elle est lauréate d’une résidence d’écriture au Chalet Mauriac en Aquitaine[5].

L'auteure est accueillie à l’automne par l’association La Marelle à Marseille puis en Algérie[6] afin de mener Tambour battant, un projet d'écriture participatif avec une dizaine de femmes algériennes[7].

De cette expérience naît, J'entends des chants de femmes, une création littéraire, sonore et visuelle menée à la Villa Abd-el-Tif en 2016[8]. Le projet en résidence début janvier 2017 à la Maison Julien Gracq de Saint-Florent-le-Vieil, conduit à une lecture polyphonique avec deux femmes d’Alger sur des images de la vidéaste Catherine Charlot[9].

Son second roman La Grande Villa est publié aux Éditions Gaïa en 2016. Un ouvrage autobiographique rédigé peu de temps après le décès de son père[10].

Laurence Vilaine est membre de la Maison des écrivains et de la littérature (MEL), créée à Paris en 1986[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Beaux livres illustrés[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Bhimayana, récit illustré de Subhash Vyam et Durgabai Vyam, 116 p, Éditions MeMo, EAN 9782352891536 

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Prix des Grandes Écoles pour Le silence ne sera qu’un souvenir
  • 2012 : Prix ENS de Cachan pour Le silence ne sera qu’un souvenir [11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Laurence Vilaine », Gaia,‎ (lire en ligne)
  2. a et b la Maison des écrivains et de la littérature, Ligne 13 Communication, Gersende Hurpy, « Laurence Vilaine / Maison des écrivains et de la littérature », sur www.m-e-l.fr (consulté le 28 février 2017)
  3. « Une auteure, un livre. Laurence Vilaine pour "Le silence ne sera qu'un souvenir" - Radio AlterNantes FM - 98.1 à Nantes et 91.0 à St Nazaire », sur www.alternantesfm.net (consulté le 28 février 2017)
  4. « Bhimayana - éditions MeMo », sur www.editions-memo.fr (consulté le 6 mars 2017)
  5. « Entretien avec Laurence Vilaine par Marie-Pierre Quintard | Chalet Mauriac », sur chaletmauriac.aquitaine.fr (consulté le 28 février 2017)
  6. « Laurence Vilaine – À l’air livre - La Marelle », La Marelle,‎ (lire en ligne)
  7. « Laurence Vilaine, initiatrice du projet d'écriture "Tambour battant" à Alger: "L'idée est de s'interroger sur qui je suis en tant que femme" », sur http://www.huffpostmaghreb.com,
  8. « "J'entends des chants de femmes", des mots libres pour un récit collectif », sur http://www.huffpostmaghreb.com,
  9. « J’entends des chants de femmes, résidence de Laurence Vilaine - Maison Julien Gracq », sur http://www.maisonjuliengracq.fr (consulté en janvier 2017)
  10. « Entretien avec Laurence Vilaine à propos de son ouvrage La Grande Villa par Marie-Delphine », sur http://www.babelio.com,
  11. « Le silence ne sera qu'un souvenir - Prix littéraire de l'ENS Cachan 2012 », sur http://www.bibli.ens-cachan.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Bibliothèque universitaire de Pologne • WorldCat