Carole Zalberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Carole Zalberg
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
Nationalité
Domicile
Activité
Autres informations
Membre de
Site web

Carole Zalberg, née le [1], est une écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carole Zalberg est née en 1965 et vit à Paris. Elle a été secrétaire générale de la Sgdl de 2014 à 2019. Romancière, elle a participé à divers recueils collectifs dont : Écrire l’Apocalypse, avec Emmanuel Adely, Patrick Goujon, Éric Pessan et Jean-Pascal Dubost, Joca Seria, 2016, Surveillances, sous la direction de Céline Curiol et Philippe Aigrain, Publie.net, 2016, Qui sont les enfants cachés ?, sous la direction de Nathalie Zajde, Odile Jacob, 2014, Marc Molk : Ekphrasis, éditions label hypothèse, 2012, Collection irraisonnée de préface à des livres fétiches, sous la direction de Martin Page et Thomas B. Reverdy, Intervalles, 2009, et De B à Z, le GREC (université de Bari), 2007. Certains de ses poèmes figurent dans l’anthologie Les jeunes poètes français et francophones, parue chez Jean-Pierre Huguet éditeur en 2004, d’autres dans une anthologie de la poésie française publiée par Jean Orizet au cherche midi en 2004. Elle collabore régulièrement aux revues Intranqu’Ilité, Apulée, Décapage. Elle écrit par ailleurs des chroniques littéraires, des chansons, travaille à plusieurs projets pour le cinéma et le théâtre (adaptation de L’invention du désir). Feu pour feu a été adapté au théâtre et joué pendant trois mois au Théâtre de Belleville. Elle anime des ateliers d’écriture pour différents publics et des rencontres avec des écrivains. Elle est lauréate d’une bourse Stendhal (2015) et d’une bourse de création CNL (2019).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Léa et les Voix, Nicolas Philippe/L’embarcadère, 2002
  • Les Mémoires d'un arbre, Le cherche midi éditeur, 2002
  • Chez eux, Phébus, 2004
  • Mort et Vie de Lili Riviera, Phébus, 2005.
  • La mère horizontale, Albin Michel, 2008.
  • Le jour où Lania est partie, Nathan Poche, 2008.
  • Et qu'on m'emporte, Albin Michel, 2009
  • J’aime pas dire bonjour !, illustrations de Boll, coll. « Lampe de poche », Grasset, 2010
  • L'invention du désir, Éditions du Chemin de Fer, 2010
  • À défaut d’Amérique, Actes Sud, 2012 - Prix du roman métis des lycéens
  • Je suis un arbre, Actes Sud, 2013
  • Feu pour feu, Actes Sud, 2014
  • À la trace, Editions Intervalles, 2016
  • Je dansais, Grasset, 2017
  • Où vivre, Grasset, 2018
  • Des routes, avec Anne Gorouben, Éditions du chemin de fer 2018
  • Tes ombres sur les talons, Grasset, 2021

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]