Paula Jacques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paula Jacques
Paula Jacques 20100328 Salon du livre de Paris 2.jpg

Paula Jacques au Salon du livre de Paris en mars 2010 pour son émission Cosmopolitaine.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
Le CaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction
Œuvres réputées

Paula Jacques née Paula Abadi au Caire le , est une animatrice et productrice de radio française, figure de France Inter. Également écrivaine, elle a reçu le prix Femina en 1991, et fait partie du jury depuis 1996.

Femme de radio[modifier | modifier le code]

Émissions sur France Inter:

  • Pentimento (1990-1996)
  • Nuit noire (1997-1999)
  • Cosmopolitaine (1999-2016)

Paula Jacques entre à France inter en 1975 après un passage par la presse écrite[1]. Elle fait alors partie de la bande de L'Oreille en coin, célèbre émission du dimanche après-midi, aux côtés de Kriss, Katia David, Denis Cheissoux, Marie-Odile Monchicourt, Emmanuel Denn, Christine Lamazière, Leïla Djitli, Danièla Lumbroso, Aline Pailler, Daniel Mermet, Serge Le Vaillant...

À partir de 1990, Paula Jacques produit et anime ses propres émissions. Avec Richard Hulot, elle crée Pentimento ou l'enfance de l'art dans laquelle elle interroge et fait découvrir des artistes (notamment Agnès Varda) et des écrivains. Dans Cosmopolitaine, diffusée le dimanche après-midi[2], elle reçoit des personnalités de la littérature ou du cinéma étranger. « Ses interlocuteurs deviennent ses hôtes. Les invités de son émission Cosmopolitaine, ‘’grandes pointures’’ ou nouveaux venus de la littérature et du cinéma, parlent dans leur langue, oubliant vite qu'ils sont en tournée promotionnelle. Ils trouvent en face d'eux une cinéphile de toujours, une passionnée de livres. » dit Martine Lecoeur Télérama en 2008[1].

Femme de lettres[modifier | modifier le code]

Auteur de nombreux romans d'inspiration autobiographique, tous réédités chez Folio, Paula Jacques a aussi fait paraitre un essai : Kayro Jacobi : Juste avant l'oubli, Paris, Mercure de France, coll. « Bleue », (ISBN 978-2715226210).

Liste de ses romans[modifier | modifier le code]

  • Lumière de l'œil, Paris, Mercure de France, coll. « Littérature Générale », , 251 p.
  • Un baiser froid comme la lune, Paris, Mercure de France, coll. « Littérature Générale », , 340 p. (ISBN 978-2715201637)
  • L'héritage de tante Carlotta, Paris, Mercure de France, coll. « Bleue », , 342 p. (ISBN 978-2715214958)
  • Déborah et les anges dissipés, Paris, Mercure de France, coll. « Bleue », , 345 p. (ISBN 978-2715217225)
  • La descente au paradis, Paris, Mercure de France, coll. « Bleue », , 376 p. (ISBN 978-2715218086)
  • Les femmes avec leur amour, Paris, Mercure de France, coll. « Bleue », , 293 p. (ISBN 978-2715219427)
  • Gilda Stambouli souffre et se plaint..., Paris, Mercure de France, coll. « Bleue », , 399 p. (ISBN 978-2715221079)
    Prix Europe 1 2002[3]
    Prix Nice Baie des Anges 2002[4]
  • Rachel-Rose et l’Officier Arabe, Paris, Mercure de France, coll. « Bleue », , 414 p. (ISBN 978-2715224025)
  • Au moins il ne pleut pas, Paris, Stock, coll. « La Bleue », 2015, 360 p. (ISBN 978-2-234-07560-3)

Controverse[modifier | modifier le code]

Elle a été condamnée à dix-huit mois de prison avec sursis pour sa complicité lors du premier procès de la mouvance terroriste d'extrême gauche Action directe en janvier 198857.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b https://www.franceinter.fr/culture/paula-jacques-raccroche-le-micro
  2. RadioScope, anciennes grilles des programmes de France Inter.
  3. « in paragraphe « Du même auteur » », Mercure de France (consulté le 10 février 2010)
  4. « Lauréats des prix littéraires français décernés en 2002 », La République des Lettres (consulté le 10 février 2010)