Yamen Manaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yamen Manaï
Image dans Infobox.
Yamen Manaï au Maghreb-Orient des livres en février 2018.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (41 ans)
TunisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
يامن المناعيVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Yamen Manaï, né le à Tunis, est un écrivain tunisien vivant à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yamen Manaï a grandi à Tunis dans un milieu cultivé, ses parents sont tous deux enseignants. Enfant, il a accès à la bibliothèque familiale et est émerveillé par la poésie arabe qui influencera son écriture. Parti faire des études d'ingénieurs à Paris, dans le domaine des nouvelles technologies de l'information, il découvre dans la capitale la vie littéraire française et peu à peu se met à écrire en français[1].

Ses trois romans tiennent du conte philosophique, engageant le lecteur à une réflexion sur le monde actuel : dictatures, fanatisme religieux et écologie. Chacun de ses romans a reçu des prix littéraires, en France et en Tunisie (Comar d'or).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mondes en VF » Yamen Manai », sur mondesenvf.fr (consulté le ).
  2. a et b Kamel Ben Ouanès, « La Marche de l'incertitude de Yamen Manai », sur leaders.com.tn, (consulté le ).
  3. Dominique Ranaivoson, « La Sérénade d'Ibrahim Santos », sur africultures.com, (consulté le ).
  4. Dominique Ranaivoson, « La fable écologique et politique d’une Tunisie en quête de modèles », sur africultures.com, (consulté le ).
  5. « Historique prix », sur coupdesoleil.net (consulté le ).
  6. « 2012 – Yamen Manai », sur prixalainfournier.fr (consulté le ).
  7. Catherine Fruchon-Toussaint, « L’écrivain Yamen Manai reçoit le Prix des cinq continents de la francophonie », sur rfi.fr, (consulté le ).
  8. Victor de Sepausy, « Yamen Manai et Nathacha Appanah élus Grand Prix du Roman Métis 2017 », sur actualitte.com, (consulté le ).
  9. Zohra Abid, « Palmarès du Comar d'or 2017 : Meddeb, Garbouj et Manaï », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  10. Isabel Contreras, « Yamen Manai, lauréat du prix du livre Lorientales 2018 », sur livreshebdo.fr, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]