Geneviève Damas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Geneviève Damas
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Geneviève Damas est écrivain, comédienne, metteur en scène belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une licence en droit à l'Université catholique de Louvain, Geneviève Damas suit une formation de comédienne au conservatoire Royal de Bruxelles, à l'IAD et à la Central School of Speech and Drama de Londres. Elle se tourne ensuite vers différents métiers du théâtre où elle est comédienne, metteuse en scène, adaptatrice puis auteur dramatique en Belgique et en France. Pour mettre en œuvre son projet artistique, elle crée en 1998 à Bruxelles la Compagnie Albertine.

Dès 1999, elle organise à Bruxelles les soirées "Portées-Portraits", événements littéraires et musicaux qui proposent la découverte d'œuvres d'écrivains contemporains.

Elle écrit tout d’abord une vingtaine de pièces pour le théâtre, que souvent elle interprète comme Molly à vélo (2004), Prix du Théâtre/meilleur auteur 2004, Coup de Cœur des Lycéens de Loire-Atlantique 2006 ; Stib (2007), Prix littéraire du Parlement de la Communauté française de Belgique,finaliste du Prix des Metteurs en scène en Belgique ; Paix nationale/nationale vrede, commande du Théâtre le Public (2010) ; La Solitude du mammouth (2017).

Son premier roman, Si tu passes la rivière (éditions Luce Wilquin, 2011, Le Livre de Poche, 2014) a obtenu, entre autres, le Prix Victor Rossel 2011 en Belgique, le Prix des Cinq Continents de la Francophonie 2012, La Plume d’Or du Premier Roman (2012, Cesson-Vert Saint Denis) ainsi que le Prix du Roman de la Ville de Seynod 2013.  

En 2017, Patricia et, en 2019, Bluebird paraissent aux éditions Gallimard

Elle anime chaque année plusieurs ateliers d’écriture et théâtre (lycées, associations, CPAS, Maisons Maternelles, Prisons, Club Antonin Artaud pour adultes fragilisés), dont certains pour des publics adultes.

Elle se fait également chroniqueuse occasionnelle pour les quotidiens Le Soir et La Libre.

Depuis la saison 2019-2020, elle est artiste associée au Théâtre Les Tanneurs.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Molly à vélo, Carnières, Belgique, Éditions Lansman, coll. « Nocturnes théâtre », 2004, 48 p. (ISBN 2-87282-457-X)
- Prix du Théâtre - Meilleur Auteur 2004
- Coup de cœur des lycéens de Loire-Atlantique 2006.
- Prix littéraire du Parlement de la Communauté française de Belgique[3]
  • Paix Nationale / Nationale Vrede, texte en français avec traduction en néerlandais par Marie-Pierre Devroedt, Carnières, Belgique, Éditions Lansman, 2012, 106 p. (ISBN 978-2-87282-879-1)
  • La Solitude du mammouth, Manage, Belgique, Éditions Lansman, 2017, 48 p. (ISBN 978-2-8071-0154-8)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Benny, Samy, Lulu et autres nouvelles, Avin, Belgique, Éditions Luce Wilquin, coll. « Euphémie », 2014, 96 p. (ISBN 978-2-88253-478-1)

Romans[modifier | modifier le code]

- Prix Rossel 2011
- Prix des cinq continents de la Francophonie 2012
- Prix Rossel du plus beau regard sur les êtres, dans les Prix des Lycéens de la Communauté Wallonie-Bruxelles 2015
  • Patricia, Paris, Éditions Gallimard, 2017, 136 p. (ISBN 978-2072731792)
  • Bluebird , Paris, Éditions Gallimard, 2019, 155 p. (ISBN 978-2-07-285340-1)
  • Jacky, Paris, Éditions Gallimard, 2021, 160 p. (ISBN : 978-2-07-292456-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Publication de L’épouvantable petite princesse de Geneviève Damas en version bilingue », sur http://www.iit-walloniebruxelles.be, (consulté le 10 mai 2012)
  2. La STIB est la Société des transports intercommunaux de Bruxelles
  3. « Prix littéraire du Parlement de la Communauté française pour Geneviève Damas », sur https://www.rtbf.be, (consulté le 10 mai 2012)
  4. Adrienne Nizet, « Le prix Rossel consacre Geneviève Damas », sur http://www.lesoir.be, (consulté le 10 mai 2012)
  5. « Livrés à domicile : Geneviève Damas », sur https://www.rtbf.be, (consulté le 10 mai 2012)