Pierre Yergeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Robert Yergeau.
Pierre Yergeau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Pierre Yergeau est un écrivain québécois, né le en Abitibi (Québec).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il réside pendant deux ans à Londres et complète ensuite un baccalauréat à l'Université Concordia (Montréal). Il détient une maîtrise en littérature comparée de l'Université de Montréal.

Son premier recueil de nouvelles, intitulé Tu attends la neige, Léonard ? (1992), est finaliste pour le Prix du Gouverneur général 1993. Il publie ensuite des romans, dont L'Écrivain public en 1996, salué par la critique comme une œuvre majeure. Il est finaliste une seconde fois au prix du Gouverneur général 2002 avec La Désertion, roman paru en 2001.

Ses œuvres, ancrées dans le réel, côtoient l'ironie, l'onirisme et l'humour noir comme en atteste son roman Banlieue (2002), satire aigre-douce du rêve américain.

Il a également fait paraître un essai, La Recherche de l'histoire (1998) qui traite entre autres de l'épistémologie et de la conception de l'histoire - et de sa répercussion sur notre conception de l'espace romanesque.

Les Amours perdues (2004) est lauréat du prix Ringuet 2005. Son dernier roman, La Cité des vents (2005), reçoit l'année suivante une mention spéciale au prix des cinq continents de la francophonie de l'Organisation internationale de la francophonie.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • La Complainte d'Alexis-le-trotteur (1993)
  • 1999 (1995)
  • L'Écrivain public (1996)
  • Ballade sous la pluie (1997)
  • La Désertion (2001)
  • Banlieue (2002)
  • Les Amours perdues (2004)
  • La Cité des vents (2005)
  • Conséquences lyriques (2010)
  • Le Père d'Usman (2015)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Tu attends la neige, Léonard ? (1992)
  • Du virtuel à la romance (1999)

Essai[modifier | modifier le code]

  • La Recherche de l'histoire (1998)

Honneurs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]