Shumona Sinha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Shumona Sinha
Description de cette image, également commentée ci-après
Shumona Sinha en 2014.
Naissance (45 ans)
Calcutta Drapeau de l'Inde Inde
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Assommons les pauvres !

Shumona Sinha (en bengali সুমনা সিনহা), née le 27 juin 1973 à Calcutta, est une romancière franco-indienne de langue française qui vit à Paris. Shumona Sinha considère que ce n'est ni l'Inde ni la France, mais que c'est la langue française qui est sa patrie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Shumona Sinha était professeur de langue française à la Ramkrishna School of Foreign Languages de l'université de Calcutta, de 1997 jusqu'à 2001.

Venue en France en 2001 par le biais d’un programme d’échange de l'ambassade de France en Inde, Shumona Sinha continue ses études de littérature et de linguistique françaises et reçoit un diplôme de Diplôme d'études approfondies (DEA) en lettres modernes de l'université Paris-Sorbonne.

Shumona Sinha a travaillé dès 2009 comme interprète pour l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), afin d’aider à la traduction pour les demandeurs d’asile bangladais. Cette expérience lui a donné l’idée de ce second roman qui raconte les conditions de vie des demandeurs d’asile[1].

Elle a commencé à écrire, en français, et publie Fenêtre sur l'abîme en 2008 et, Assommons les pauvres ! en 2011. Le titre de ce second roman est emprunté au poème en prose éponyme de Charles Baudelaire, Assommons les Pauvres ![2]. Très remarqué par la critique[3],[4],[5], ce roman reçoit le prix Valery-Larbaud 2012[6], le prix du roman populiste et le Internationaler Literaturpreis HKW (2016), un prix récompensant un ouvrage traduit pour la première fois en allemand. Ce roman est adapté par trois théâtres en Allemagne, notamment par le Théâtre Thalia d'Hambourg.

Assommons les pauvres ! est également traduit en italien et fait l'objet d'études[7] à l'université Notre-Dame à Chicago, à l'université américaine de Paris, et à l'Institut national des langues et civilisations orientales, pour débattre les questions sur l'identité, l'exil, l'écriture au féminin, l'écriture dans une langue étrangère, le rapport entre la littérature et la politique.

Shumona Sinha a publié plusieurs anthologies de poésie française et bengalie en collaboration avec le poète Lionel Ray, son ex-mari.

Dans son troisième roman Calcutta, elle revisite, à travers l'histoire d'une famille les violences politiques d'un pays qui est le sien, le Bengale occidental. Ce roman a reçu le Grand Prix du Roman de la Société des gens de lettres et le Prix du rayonnement de la langue et de la littérature françaises de l'Académie française.

Apatride, le quatrième roman de Shumona Sinha décrit les destins croisés de Mina et de Esha. Esha a quitté Calcutta pour s’installer à Paris, la ville dont elle rêvait. Or, d’année en année les déceptions s’accumulent, la ville lumière s'obscurcit. Issue d’une famille de paysans pauvres, Mina vit près de Calcutta. Par ignorance, ou par crédulité, elle est entraînée à la fois dans un mouvement d’insurrection paysanne qui la dépasse et dans une passion irraisonnée pour son cousin Sam, qui lui fait commettre l’irréparable.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]