Max Lobe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Max Lobe
Description de l'image Max Lobe-IMG 0406.JPG.
Naissance (35 ans)
Douala (Cameroun)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Pays de résidence Drapeau de la Suisse Suisse
Profession
Fonctionnaire territorial
Écrivain

Max Lobe, né le à Douala au Cameroun, est un écrivain d'origine camerounaise vivant en Suisse, pays dont il a adopté la nationalité[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Max Lobe naît dans une famille de sept enfants. Arrivé en Suisse en 2004, il suit à Lugano des études de communication et journalisme puis un master en politique et administration publique à l’Institut de hautes études en administration publique de Lausanne. Il vit actuellement à Genève et est assistant de projet Développement durable pour la commune de Renens (VD).

Il a été lauréat du Prix de la Sorge[2] en 2009[3]. En , il a été invité au salon de littérature de Göteborg et à l'université de Stockholm[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Max Lobe est ouvertement homosexuel[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Point de fuite: les deux amours de Max Lobe - Radio », sur Play RTS (consulté le )
  2. http://www.asso-unil.ch/archipel/la-sorge/
  3. http://www.editionsdessauvages.ch/PageAuteurLobe.htm
  4. Université de Stockholm.
  5. « Max Lobe, la réjouissance contagieuse », (consulté le )
  6. « La chronique littéraire de Christine Gonzalez : "L’enfant du miracle" de Max Lobe - Play RTS » [vidéo], sur Play RTS (consulté le ).
  7. Jean-François Cadet, « Vous m'en direz des nouvelles ! - 1. L'écrivain Max Lobe », sur rfi.fr, (consulté le ).
  8. « Le prix Kourouma 2017 », sur www.lemonde.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]