In Koli Jean Bofane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
In Koli Jean Bofane
Description de cette image, également commentée ci-après
In Koli Jean Bofane
(Festival international de géographie, 2016).
Naissance (66-67 ans)
Mbandaka, RDC
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

In Koli Jean Bofane, né le à Mbandaka en République démocratique du Congo (ex-Zaïre), est un écrivain kino-congolais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des écrivains de ce pays, In Koli Jean Bofane a choisi l’exil pour exercer son métier et c’est en 1993 qu’il décide de quitter son Congo natal pour la Belgique. En 1996, il publie Pourquoi le lion n’est plus le roi des animaux aux éditions Gallimard Jeunesse, traduit dans plusieurs langues et qui lui vaudra le prix de la critique de la communauté française de Belgique. En 2000, il publie Bibi et les Canards, et en 2008, Mathématiques congolaises aux éditions Actes sud. Ce dernier ouvrage lui vaudra le prix littéraire de la SCAM en 2009 ainsi que le Grand prix littéraire d'Afrique noire la même année[1].

Son œuvre romanesque traite entre autres de la mondialisation, de l’existence de l’individu, de la mémoire et de la violence sociale[2] et politique dans les sociétés africaines postcoloniales – plus particulièrement l’Afrique centrale. L’Afrique est décrite comme un laboratoire du monde et un espace concret marginal qu’on suit grâce à des différents personnages marginaux (saltimbanque, petit criminel, politicien corrompu, etc.). Ils manifestent et symbolisent les violences diverses de leur géographie et de leur condition d'existence en tant qu'individus souvent.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Pourquoi le lion n'est plus le roi des animaux, Éd. Gallimard, 1996[3]
  • Bibi et les Canards, 2000
  • Mathématiques congolaises, Éd. Actes Sud, 2008[4]
  • Congo Inc. Le Testament de Bismarck, Éd. Actes Sud, 2014, Grand prix du roman métis; Prix des cinq continents de la Francophonie
  • La Belle de Casa, Éd. Actes Sud, 2018

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Grand prix littéraire de l'Afrique noire. Liste des lauréats, [lire en ligne], consulté le 14 avril 2016
  2. Buata B. Malela, « Afrique centrale et violence symbolique dans le discours littéraire de la diaspora afrodescendante », dans Simona Jisa, Buata B. Malela et Sergiu Miscoiu (dir.), Littérature et politique en Afrique : approche transdisciplinaire, Paris, Éditions du Cerf, coll. « Cerf Patrimoines », 2018, p. 67-88.
  3. http://www.actes-sud.fr/contributeurs/bofane-koli-jean-0
  4. http://www.actes-sud.fr/catalogue/aventure/mathematiques-congolaises
  5. « In Koli Jean Bofane », Actes Sud (consulté le )
  6. « Le prix Jean-Muno pour les mathématiques congolaises », La Libre Belgique, 2008
  7. « Remise du prix littéraire de la SCAM à Jean Bofane «, La Libre Belgique, 7 mars 2010.
  8. Munsa Mâga, « Jean Bofane Grand Prix Littéraire de l'Afrique Noire 2009- Prix Ahmadou Kourouma 2009 », sur blog.com, Le blog de Munsa Nzinga Ka ndombe, (consulté le ).
  9. « Le Grand Prix du Roman Métis revient au Congolais In Koli Jean Bofane », sur actualitte.com, (consulté le )
  10. Communiqué de presse de l'OMF
  11. « Fête du livre : Eric Ntumba remporte la 3ème édition du Prix Makomi », sur Journal la Prospérité, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]