Marc Durin-Valois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marc Durin-Valois
DURINVALOIS.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
AlbiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales

Marc Durin-Valois, né le à Albi, est un psychologue et romancier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1959 à Albi, Marc Durin-Valois est éduqué aux États-Unis (Rye, État de New-York), puis en Ouganda (sous la dictature d'Idi Amin Dada) ainsi qu'à Nassau aux Bahamas où il est scolarisé dans des écoles américaines[réf. nécessaire].

Après des études en France à Sciences Po et HEC, il commence une carrière de journaliste, couvrant en particulier les négociations entre l'Union soviétique et les Etats Unis sur les aspects stratégiques et le nucléaire militaire. Proche du ministre Michel Jobert, il participe au lancement du quotidien Paris ce Soir en étant formé par plusieurs ingénieurs de l'armement chargés du développement de l'arme nucléaire française. En 1985, il publie pour l'éditeur L'Armement Les Enjeux de la défense française, un ouvrage synthèse des enjeux de la France en termes de défense nationale, présenté à l'état-major lors de la journée Science et Défense à Polytechnique organisée par le Ministère de la Défense et la Direction Générale de l'armement.[réf. nécessaire]

Il exerce parallèlement différents métiers, directeur de communication, éditeur et enseignant[réf. nécessaire].

Il collabore à de nombreux magazines, dont la revue de philosophie Archopolis, Le Figaro, Pouvoir d'Entreprise et Stratégies, le magazine leader en France dans le domaine des médias et de la publicité dont il sera le directeur de rédaction avant de se consacrer à la littérature[réf. nécessaire].

Ses ouvrages ont obtenu une dizaine de prix littéraires dont le Prix des cinq continents de la Francophonie[1], le prix National Culture et Bibliothèques pour tous[2], le Prix Tropiques[3], le Prix Amerigo-Vespucci[4], le Prix Edmée de La Rochefoucauld[5].

Son roman Chamelle a été adapté au cinéma par Marion Hansel sous le titre Si le vent soulève les sables. Sélectionné au festival de San Sebastian, le film a reçu une vingtaine de distinctions internationales dont le grand prix du Festival mondial du film d'aventure de Manaus.

Il est membre du comité du prix littéraire « Tropiques » de l’Agence française de développement, aux côtés de Paule Constant[réf. nécessaire].

Il est diplômé en psychologie, spécialisé sur les conflits et les risques psycho-sociaux, et exerce son activité dans les entreprises et en cabinet à Paris.[réf. nécessaire]

Regards sur l'œuvre[modifier | modifier le code]

Marc Durin-Valois figure parmi les romanciers inscrits dans une littérature française ouverte sur le monde et notamment les États-Unis et l'Afrique, où l’auteur passa sa jeunesse.

Ses romans alternent entre des sagas comme L'Empire des solitudes, qui « renoue avec les grandes fables de la littérature européenne, depuis Ernst Junger jusqu'à Ismail Kadaré en passant par le Saint-Exupéry de Citadelle » selon Sébastien Lapaque dans Le Figaro littéraire[réf. nécessaire], ou Noir prophète, « le roman fleuve de la mondialisation » pour Patrick Girard de Marianne[réf. nécessaire], et des fictions plus intimistes comme Le Diable est dans les détails, Les Pensées sauvages paru en 2011, ou Chamelle, élu par Lire l'un des « 20 meilleurs livres de l'année »[réf. nécessaire]. Adapté au cinéma par Marion Hansel sous le titre Si le vent soulève les sables[6], le film a reçu une quinzaine de récompenses, notamment aux États-Unis et au Canada[réf. nécessaire].

Son ouvrage de 2012 La Dernière Nuit de Claude Eatherly évoque la vie du pilote-éclaireur du bombardement atomique d'Hiroshima Claude Eatherly, devenu une icône du pacifisme anti-nucléaire et un braqueur de banque.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Essais, scénarios, autres écrits[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Les Enjeux de la défense française[réf. souhaitée], éditions L'Armement
  • 1986 et suivantes : Le Guide des entreprises qui recrutent[réf. souhaitée], publication annuelle aux éditions L'Étudiant
  • 1988 : L'architecture du Futuroscope[réf. souhaitée], ouvrage de photographies aux éditions Beaux livres
  • 2006 : co-scénariste, avec la réalisatrice et productrice Marion Hänsel, du film Si le vent soulève les sables
  • 2013 : Mythic 27, ouvrage illustré collectif par 27 écrivains aux éditions Gotham-Lab[9]
  • 2019 : scénariste du long métrage "La dernière nuit de Claude Eatherly", inspiré de son roman-fiction (Plon) sur la vie de Claude Eatherly et de l'arme atomique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Prix des 5 continents 2017 - Organisation internationale de la Francophonie », sur www.francophonie.org (consulté le )
  2. « cbpt29 | Culture et Bibliothèque pour Tous », sur cbpt29.net (consulté le )
  3. Jean-Bernard Véron, « Du prix Tropiques au Prix littéraire de l'Agence française de développement », Afrique contemporaine, no 241,‎ , p. 124–124 (ISSN 0002-0478, DOI 10.3917/afco.241.0124, lire en ligne, consulté le )
  4. Denis, « Festival International de Géographie - Prix Amerigo Vespucci », sur www.fig.saint-die-des-vosges.fr (consulté le )
  5. « Prix Edmée de La Rochefoucauld », sur www.prix-litteraires.net (consulté le )
  6. « Si le vent soulève les sables », sur allocine.fr.
  7. Jean-Bernard Véron, « Chamelle de Marc Durin-Valois », Afrique contemporaine, no 206,‎ , p. 226–228 (ISSN 0002-0478, DOI 10.3917/afco.206.0226, lire en ligne, consulté le )
  8. « Noir Prophète », JC Lattès, Le Masque,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. Yann Suty, « Mythic 27 », sur lacauselitteraire.fr, (consulté le ).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]