Ananda Devi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ananda Devi, née le à Trois Boutiques dans le district de Grand Port, est une femme de lettres mauricienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents, mauriciens, sont d'origine indienne. Elle est de ce fait familière de plusieurs langues (le français, le créole, l'anglais et le telougou). Dès son enfance, elle se passionne pour l'écriture en écrivant essentiellement de la poésie.

À 15 ans, elle remporte un concours d'écriture organisé par Radio France qui publie sa nouvelle.

Elle publie son premier recueil de nouvelles à 19 ans.

Elle obtient un doctorat d'anthropologie sociale à l'École des études orientales et africaines de l'université de Londres. Après ses études, elle revient à sa première passion, la littérature, et publie son premier roman dans une maison d'édition africaine. Puis elle publie ses romans chez différents éditeurs, notamment l'Harmattan et aujourd'hui Gallimard.

À travers ses différents romans et nouvelles, elle offre aux lecteurs une vison de l'île Maurice moins idyllique que la vision officielle transmise aux touristes.

Elle vit à Ferney-Voltaire dans l'Ain.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Solstices, P. Mackay, 1977
  • Le Poids des êtres, Éditions de l'Océan Indien, 1987
  • Rue la Poudrière, Les Nouvelles Éditions africaines, 1988
  • Le Voile de Draupadi, L'Harmattan, 1993
  • La Fin des pierres et des âges, Éditions de l'Océan Indien, 1993
  • L'Arbre-fouet, L'Harmattan, 1997
  • Moi, l’interdite, Dapper, 2000
  • Les Chemins du long désir, Grand Océan, 2001
  • Pagli, Gallimard, 2001
  • Soupir, Gallimard, 2002
  • Le Long Désir, Gallimard, 2003
  • La Vie de Joséphin le Fou, Gallimard, 2003
  • Eve de ses décombres, Gallimard, 2006
Prix des cinq continents de la francophonie, Prix RFO du livre
  • Indian Tango, Gallimard, 2007
Sélection Prix Fémina et Prix France Télévisions
  • Le Sari vert, Gallimard, 2009
Prix Louis-Guilloux
  • Quand la nuit consent à me parler (poèmes), Éditions Bruno Doucey, Paris 2011[5]
  • Les Hommes qui me parlent, Gallimard, 2011
  • Les Jours vivants, Gallimard, 2013
  • L’Ambassadeur triste, Gallimard, 2015
  • Ceux du large (poèmes), Éditions Bruno Doucey, Paris 2017[6] (édition trilingue créole mauricien-français-anglais)
  • Manger l'autre, Grasset, 2018, Prix Ouest-France - Étonnants Voyageurs[4]
  • L'Illusion poétique, éditions Paulsen, 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]