Porte de Versailles (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
Une des entrées de la station.
Une des entrées de la station.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 15e
Coordonnées
géographiques
48° 49′ 56″ nord, 2° 17′ 16″ est
Géolocalisation sur la carte : 15e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 15e arrondissement de Paris)
Porte de Versailles Parc des Expositions de Paris
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Porte de Versailles Parc des Expositions de Paris
Caractéristiques
Voies 3
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 2 449 859 (2020)
Historique
Mise en service 5 novembre 1910 (12)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1606
Ligne(s) (M)(12)
Correspondances
Tramway (T)(2)(3a)
Bus (BUS)RATP80
B.E. Green Traverse Brancion-Commerce
Sénart Paris transit icons - Bus.svgSénart54
Noctilien (BUS)NoctilienN13N62N145
(12)

Porte de Versailles est une station de la ligne 12 du métro de Paris, située dans le 15e arrondissement de Paris. Cette station dessert la place éponyme dont le terre-plein central porte le nom d'« Esplanade du 9-Novembre-1989 », date de la chute du mur de Berlin. Elle dessert aussi le parc des expositions de la porte de Versailles.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est implantée sous la place de la Porte-de-Versailles, selon l'axe de la rue de Vaugirard d'une part et de l'avenue Ernest-Renan d'autre part.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le avec la mise en service du premier tronçon de la ligne A de la Société du chemin de fer électrique souterrain Nord-Sud de Paris (dite Nord-sud), dont elle constitue alors le terminus sud depuis Notre-Dame-de-Lorette. Établie sous l'extrémité sud-ouest de la rue de Vaugirard, elle est à cette époque une station à disposition classique avec deux quais latéraux, séparés les voies du métro situées au centre.

Elle doit sa dénomination à son implantation à la porte de Versailles, ancienne porte percée dans l'enceinte de Thiers à la limite des communes de Paris et d'Issy-les-Moulineaux, dont l'orientation permet d'atteindre la ville de Versailles.

La station porte comme sous-titre Parc des Expositions de Paris en raison de sa proximité immédiate avec le parc des expositions de la porte de Versailles. Le sous-titre est absent de la majorité de la station, la typographie « Nord-Sud » ne le permettant pas. Cependant, il apparaît sur les plaques signalétiques en typographie Helvetica du quai central de la station.

Le , une collision entre deux rames survient dans la station, entraînant le décès de deux personnes[1].

Voies de garage au nord de la station. On distingue la voûte et les carreaux de l'ancienne station ainsi que le raccordement menant à l'atelier de Vaugirard au fond à gauche.

La même année, la station est déplacée vers la banlieue en prévision du prolongement de la ligne vers Mairie d'Issy. Les quais de l'ancienne station sont supprimés et des voies supplémentaires pour le garage des trains y sont installées. Les carreaux sur la voûte sont les dernières traces de la station originelle. Au nord, l'accès à l'atelier de Vaugirard reste inchangé.

La nouvelle station n'est exploitée que durant une seule journée par la société du Nord-Sud, car elle ouvre la veille de l'absorption de cette dernière par sa concurrente : la Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris (dite CMP). Elle est donc ornée de la faïence traditionnelle du style Nord-Sud. Son transfert d'une société à l'autre est effectif le , la ligne A devenant à cette occasion la ligne 12 le . Le prolongement de cette dernière est inauguré le , mettant fin au rôle de terminus de la station.

Le , une seconde collision se produit au sein de la station, causant quarante blessés[2].

Vers les années 1980, le style « Andreu-Motte » est appliqué — en orange — aux quais en complément du style Nord-sud originel, avec des rampes lumineuses ainsi que des banquettes carrelées, surmontées de sièges « Motte » de même couleur.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station ont été rénovés le [3]. En parallèle, les quais voient leur décoration « Motte » changer de couleur, avec des bandeaux lumineux gris et du carrelage noir sur les banquettes, la station devenant ainsi la seconde de ce style à être traitée avec ces tons neutres après Varenne sur la ligne 13.

En 2019, 5 923 995 voyageurs sont entrés à cette station ce qui la place à la 65e position des stations de métro pour sa fréquentation[4].

En 2020, avec la crise du Covid-19, 2 449 859 voyageurs sont entrés dans cette station, ce qui la place à la 89e position des stations de métro pour sa fréquentation[5].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de cinq accès :

  • Accès 1 : un escalier orné d'un entourage dans le style caractéristique du Nord-Sud et ayant la particularité rare sur le réseau d'être légèrement courbé, débouchant à l'angle formé par le boulevard Victor et la rue de Vaugirard ;
  • Accès 2 : un escalier également courbé et agrémenté de balustrades en style Nord-Sud, se trouvant à l'angle du boulevard Lefebvre et de la rue de Vaugirard ;
  • Accès 3 : une bouche de métro dotée d'un candélabre Dervaux, se situant au droit du 36, boulevard Lefebvre ;
  • Accès 4 : une entrée de style Nord-Sud débouchant sur l'avenue Ernest Renan, du côté terminus de la ligne de tramway T2 ;
  • Accès 5 : un escalier en style Nord-Sud se trouvant sur le côté pair avenue Ernest Renan.

Quais[modifier | modifier le code]

La station est constituée de trois voies à quais, et possède une configuration particulière : elle est composée de deux demi-stations décalées l'une par rapport à l'autre d'une quarantaine de mètres et séparées par un piédroit[6].

Les quais sont décorés dans le style d'origine de la station (« Nord-Sud ») marié avec le style « Andreu-Motte » adouci. Le style « Nord-Sud » est représenté par les carreaux en céramique blancs biseautés qui recouvrent les pieds-droits, la voûte et le tympan, les cadres publicitaires et les cadres du nom de la station qui sont en faïence « Nord-Sud » de couleur verte et le nom de la station qui est également en faïence. Le style « Motte » est représenté par des rampes lumineuses gris clair et des banquettes à grands carreaux gris foncé. Il ne s'agit cependant plus du style « Andreu-Motte » d'origine qui était orange, y compris les sièges. Cette station est donc, avec Pasteur sur la même ligne et Porte de Clichy sur la ligne 13, l'une des trois du réseau à mêler ces deux styles décoratifs sur leurs quais. Les banquettes sont équipées de sièges « Akiko » de couleur bordeaux.

La voie la plus occidentale est assez souvent utilisée en tant que voie de garage mais, parfois, en soirée, le week-end, comme terminus d'une rame en provenance de Front Populaire, auquel cas ses voyageurs qui poursuivent au-delà sont invités à en débarquer pour attendre le passage du train suivant sur la voie centrale, parcourue par les circulations à destination de Mairie d'Issy.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est l'une des quatre stations de métro, avec Porte de Vincennes, Balard et Porte de Choisy, à être située à l'une des portes de Paris et dont la desserte est assurée par deux tramways distincts (ce sont également les seules stations du métro parisien à être connectées avec deux lignes de tramways).

La station est desservie par la ligne 80 du réseau de bus RATP, par la Traverse Brancion-Commerce exploitée par B.E. Green, par la ligne 54 du réseau de bus de Sénart, par les lignes T2 et T3a du tramway d'Île-de-France (respectivement depuis 2009 et 2006 ; le titre annexe des stations de tramway est légèrement différent de celui du métro, étant raccourci en Parc des Expositions) et, la nuit, par les lignes N13, N62 et N145 du réseau de bus Noctilien.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Robert, Notre métro, 1983.
  2. « Le métro parisien a frôlé la catastrophe », sur ladepeche.fr, article du (consulté le ), rubrique « Peu d'accidents en un siècle de fonctionnement ».
  3. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le )
  4. « Trafic annuel entrant (2019) », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  5. « Trafic annuel entrant 2020 », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  6. « Schéma de la station Porte de Versailles », sur cartometro.com (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]