Solférino (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Solférino.

Solférino
Musée d'Orsay
Une des entrées de la station sur la place Jacques-Bainville.
Une des entrées de la station
sur la place Jacques-Bainville.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 7e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 30″ nord, 2° 19′ 24″ est

Géolocalisation sur la carte : 7e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 7e arrondissement de Paris)
Solférino Musée d'Orsay

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Solférino Musée d'Orsay
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 2 632 023 (2013)
Historique
Mise en service 5 novembre 1910
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1014
Ligne(s) (12)
Correspondances
RER (RER)(C) (Musée d'Orsay, par la voie publique)
Bus (BUS) RATP 63 68 69 73 83 84 94
Noctilien (N) N02
(12)

Solférino est une station de la ligne 12 du métro de Paris, située dans le 7e arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

Elle est implantée sous le boulevard Saint-Germain, à mi-parcours entre les stations Assemblée nationale et Rue du Bac.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le 5 novembre 1910 sur la ligne A (actuelle ligne 12) de la Société du chemin de fer électrique souterrain Nord-Sud de Paris (dite Nord-Sud).

Elle tire son nom de la rue de Solférino qui rend hommage à la ville de Solférino, où les troupes franco-piémontaises commandées par Napoléon III vainquirent les Autrichiens en 1859. Elle porte comme sous-titre Musée d'Orsay, nom du musée national situé à moins de 300 mètres. Ce sous-titre est cependant absent sur les quais, la typographie « Nord-Sud » du nom de la station incorporé dans la faïence ne s'y prêtant pas.

En 2011, 2 449 915 voyageurs sont entrés à cette station[1]. Elle a vu entrer 2 632 023 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 206e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[2],[3].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de deux accès débouchant respectivement sur la place Jacques-Bainville et à l'angle de la rue Saint-Dominique et du boulevard Saint-Germain. Leurs entourages sont du style caractéristique du Nord-Sud.

Quais[modifier | modifier le code]

Vue des quais de la station, en direction de Mairie d'Issy.

Solférino est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est semi-elliptique, forme spécifique aux anciennes stations du Nord-Sud. La décoration est celle des origines avec des cadres publicitaires et les entourages du nom de la station en céramique de couleur marron, des dessins géométriques marron sur les piédroits et la voûte, le nom inscrit en faïence blanche sur fond bleu de petite taille au-dessus des cadres publicitaires et de très grande taille entre ces cadres, ainsi que les directions incorporées dans la céramique sur les tympans. Les carreaux de faïence blancs biseautés recouvrent les piédroits, la voûte et les tympans. L'éclairage est assuré par deux bandeaux-tubes et les quais sont équipés de bancs en lattes de bois.

La station est avec Porte de la Chapelle une des deux seules de la ligne à avoir conservé son style « Nord-Sud » originel sur ses quais sans jamais avoir été rénovée.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 63, 68, 69, 73, 83, 84 et 94 du réseau de bus RATP et, la nuit, par la ligne N02 du réseau Noctilien.

La ligne C du RER passe à proximité gare du Musée d'Orsay étant accessible à 250 mètres environ en empruntant vers le nord la rue de Bellechasse. Cette correspondance figure en pointillé sur les plans de la ligne 12 du métro, tandis qu'elle est reprise sans distinction particulière sur le plan du RER C.

À proximité[modifier | modifier le code]

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 5 novembre 2012.
  2. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.
  3. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]