Musique africaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La musique africaine connaît des définitions diverses selon les pays et les époques.

Musique traditionnelle[modifier | modifier le code]

La musique polyrythmique permet à l'individu de trouver sa place dans le groupe, tout en donnant à ce dernier, une signature unique. La musique d'Afrique est aussi liée aux griots, les conteurs traditionnels qui véhiculent la mémoire de leur peuple par des transmissions orales. Parmi les études au sujet de la musique africaine se trouve Littérature et musique populaire [i.e. traditionnelle] en Afrique noire, par Eno Belinga[1].

Musique actuelle[modifier | modifier le code]

La musique africaine actuelle est très variée. En restant très réducteur sur la richesse des musiques africaines, on peut décrire quelques tendances dans les musiques actuelles. Les styles world music, hip-hop, jazz et reggae existent dans tous les pays d'Afrique. Les musiques locales sont remises au goût du jour, en diverses versions jazz ou pop.

Beaucoup de musiques arrivent difficilement à percer dans le reste du monde, mais quelques genres musicaux ont connu un réel succès mondial : Afrobeat, (Fela Kuti), la rumba, les Éthiopiques ou plus récemment le Coupé-décalé.

Cette musique africaine est marquée de nos jours par de nouveaux chanteur tels que les P-Square[2], Davido (en), Timaya (en)etc. qui font des musiques plus dansantes.

Liste de styles ou genres[modifier | modifier le code]

A: afro pop, afro techno, afro zouk, assiko, afrobeat

B: batuque, biguine, Bikutsi, Bend-skin

C: compas, Coupé-décalé

H: highlife

K: kizomba, kwassa kwassa, kimbo, kuduro, kwaito

L: laba laba, lekiné

M: makassi, maloya, mapouka, massiko, mbalax, merengue, Makossa, morna, musique chrétienne, musique mandingue

N: n'dombolo

R: rumba, rumba congolaise, rap, reggae

S: salsa, samba, sega, seggae, semba, soca, soukous, swede swede

W: wassoulou

Z: zaiko, ziglibithy, zoblazo, zouglou, zouk

Liste d'artistes par genre musical[modifier | modifier le code]

  1. afro pop: H'sao, Herléo Muntu, Djeli Moussa Condé
  2. afro techno
  3. afro zouk : Monique Séka, Herléo Muntu
  4. afrobeat : Fela Kuti, Tony Allen, Herléo Muntu, Dele Sosimi, Stanley Enow, Ernesto Djédjé
  5. Afro smooth jazz : Luc Sigui
  6. assiko : Kristo Numpuby
  7. batuque
  8. biguine
  9. Bend-skin : André-Marie Tala, Kouchouam Mbada, Michael Kiessou
  10. Bikutsi : Les Têtes brûlées, Anne-Marie Nzié, K-Tino
  11. Blues africain : Joyce Tape
  12. compas
  13. Coupé-décalé : Douk Saga, DJ Lewis, DJ Arafat
  14. highlife: C.K. Mann
  15. kampala : Yang System
  16. kizomba
  17. kwassa kwassa : Pepe Kalle
  18. laba laba
  19. lekiné
  20. makassi
  21. maloya
  22. mapouka
  23. massiko
  24. mbalax : Youssou N'Dour
  25. merengue
  26. Makossa : Petit Pays,
  27. morna : Cesária Évora
  28. musique chrétienne: Gospel Child
  29. musique mandingue Djeli Moussa Condé
  30. n'dombolo : Koffi Olomidé, Papa Wemba, Fally Ipupa, Ferré Gola, JB Mpiana
  31. rap : Nash, Herléo Muntu, Krotal, Sultan Oshimin, Koosh D'ozone
  32. reggae : Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly, Herléo Muntu, Zêdess, Lucky Dube, , Sana Bob
  33. rumba : Bonga, Grand Kalle, Franco, Tabu Ley
  34. salsa : Africando
  35. samba
  36. soca
  37. soukous : Aurlus Mabélé
  38. swede swede : Boketshu
  39. wassoulou
  40. wed bidé : Sana Bob
  41. youssoumba : les Youles, A nous les petits
  42. zaiko : Nyoka Longo
  43. ziglibithy
  44. zoblazo
  45. zouglou : Les Garagistes, Magic System, Petit Yodé et L'Enfant Siro, Espoir 2000 ...
  46. zouk : Kassav'

Instruments de musique[modifier | modifier le code]

TalkingDrum.jpg
Mbira dzavadzimu.jpg

Il y a dans la musique d'Afrique noire des instruments tout à fait spécifiques, fabriqués généralement avec les matériaux locaux ; Par exemple le grand Mvett, fabriqué à partir d’un bambou de raphia, dont l’écorce, finement découpée en quatre lamelles constituait les quatre cordes, et de calebasses pour la sonorité

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Littérature et musique populaire en Afrique Noire, Éditions Cujas, 1965
  2. « Official Website | P-Square », sur mypsquare.com (consulté le 18 décembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lee, Hélène. Rockers d'Afrique: stars et légendes du rock mandingue, coll. Rock & folk. 216, [9] p. Paris: Albin Michel, 1988. (ISBN 2-226-03139-1)