Pilatus P-3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pilatus P-3
Image illustrative de l'article Pilatus P-3

Constructeur Drapeau : Suisse Pilatus
Premier vol
Mise en service
Nombre construits 79
Équipage
2
Motorisation
Moteur Lycoming GO-435 C2 A2 (en)
Nombre 1
Type 6 cylindres
Puissance unitaire 240 ch
Dimensions
Envergure 10,40 m
Longueur 8,75 m
Hauteur 3,05 m
Surface alaire 16,50 m2
Masses
À vide 1 190 kg
Maximale 1 530 kg
Performances
Vitesse maximale 310 km/h
Plafond 5 000 m
Vitesse ascensionnelle 400 m/min
Rayon d'action 650 km

Le Pilatus P-3 est un avion d'entraînement militaire construit par Pilatus Aircraft en Suisse. L'avion a été conçu pour la formation primaire et avancée (y compris les vols de nuit, voltige et le vol aux instruments). La version militaire a été désignée P-3-03.

Il est de construction entièrement métallique avec un train d'atterrissage tricycle escamotable et des sièges en tandem. Il est prévu des racks sous les ailes pour des bombes légères d’entraînement ou des roquettes et une mitrailleuse dans une nacelle sous l'aile gauche. Le premier prototype construit en 1953 vola le 3 septembre.

Versions[modifier | modifier le code]

  • P-3-01 : Le premier prototype (HB-HON), moteur Lycoming GO-435-C2 de 240 ch. À l'origine une hélice bipale l'équipait, Pilatus est resté propriétaire de cet avion et s'en est servi comme banc d'essais pour le projet PC-7 à partir de 1966.
  • P-3-02 : Prototype militaire (HB-HOO/A-801), moteur Lycoming GO-435 C2 A2 (en) de 240 ch, hélice tripale, deux radios militaires. Premier vol en janvier 1956, exposé au Flieger Flab Museum de Dübendorf[1].
  • P-3-03 : 12 avions de série militaire (A-802 à A-813) à partir de 1956[1].
  • P-3-04 : P-3 vendu à la Marine brésilienne[1]
  • P-2-05 : Version de production de la machine non armées, moteur Argus. 26 livrés aux Troupes d’aviation et de DCA[1].
  • P-3.05 : 60 P-3 (A-814 à A-873), construit par la Fabrique Fédérale d'avion d'Emmen (F+W) en collaboration avec Pilatus et la Fabrique d'avions et de véhicule d'Altenrhein (FFA). Dérive ventrale ajoutée pour éviter que l'appareil ne se mette en vrille[1].

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Les Troupes d'aviation ont reçu 72 des exemplaires de cet avion, la Marine brésilienne en a acquis 6. Les forces aériennes suisses ont utilisé le P-3 comme avion d'entraînement jusqu'en 1983, puis il a continué à être utilisé comme avion de liaison durant une autre décennie. En 1993-1995, 65 anciens avions des forces aériennes ont été vendus au marché privé.

Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau du Brésil Brésil

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Développement lié

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e La saga du Pilatus P-3, Association pour le Maintien du Patrimoine Aéronautique

Liens externes[modifier | modifier le code]