FFA P-16

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

FFA P-16
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Suisse FFA
Rôle Avion de chasse
Avion d'attaque au sol
Statut Programme annulé en 1958
Premier vol
Mise en service Jamais
Nombre construits 5
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Armstrong Siddeley Sapphire ASSa.7
Nombre 1
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 49 kN
Dimensions
Envergure 11,14 m
Longueur 14,24 m
Hauteur 4,26 m
Surface alaire 30 m2
Masses
À vide 7 040 kg
Maximale 11 720 kg
Performances
Vitesse maximale 1 115 km/h (Mach 0,98)
Plafond 14 500 m
Vitesse ascensionnelle 3 900 m/min

Le FFA P-16 est un avion à réaction militaire suisse des années 1950 développé par l'entreprise Flug- und Fahrzeugwerke Altenrhein. Cinq exemplaires ont été construit, mais il n'est jamais entré en service.

Développement[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le P-16 devant le hangar à Alterheim.

En 1955, le premier prototype de ce monoplace, mono réacteur, conçu pour la chasse et l'attaque au sol, s'écrase à la suite d'un défaut d'alimentation en carburant du réacteur. En mars 1958, après la disparition du deuxième prototype dans le lac de Constance, à la suite d'une défectuosité dans le système hydraulique, les essais, financés par le gouvernement suisse, furent définitivement interrompus.

De cet avion, l'ingénieur Bill Lear s'inspira pour la réalisation de son fameux avion d'affaires Learjet, qui continue de connaître au travers du développement de sa gamme un succès mondial[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dölf Preisig, Nos pilotes sur les Alpes : 70 ans d'aviation militaire suisse, Lausanne, Editions 24 heures, (ISBN 978-2-826-50094-0)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Enzo Angelucci et Paolo Matricardi, Les avions, t. 5 : L'ère des engins à réaction, Elsevier Sequoia, coll. « Multiguide aviation », (ISBN 2-8003-0344-1), p. 294.
  • Luc Leonardi, P-16, prototypes suisses à réaction, N-20, Lear Jet, Piranha, Secavia, , 216 p. (OCLC 762147210, présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]