Pilatus PC-24

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pilatus PC-24
image illustrative de l’article Pilatus PC-24
Le prototype P01 (HB-VXA)
Le prototype P01 (HB-VXA)

Rôle Avion d'affaire
Constructeur Drapeau : Suisse Pilatus Aircraft
Équipage 1 ou 2 pilotes
Statut Production en cours
Premier vol
Mise en service 7 décembre 2017 (certification)
Coût unitaire $ 8,9 millions[1]
Production 16 (dont 3 prototypes)[2],[3]
Commandes 91
Dimensions
Longueur 16,82 m
Envergure 17 m
Hauteur 5,3 m
Aire alaire 30,91 m2
Masse et capacité d'emport
Max. au décollage 8,15 t
Max. à l'atterrissage 7,52 t
Kérosène 3 380 L
Passagers 11 + 1 pilotes
10 + 2
Fret 1 144 kg
Motorisation
Moteurs 2 turboréacteurs Williams FJ44-4A
Poussée unitaire la poussée unitaire est de 15,57 kN
Performances
Vitesse de croisière maximale 815 km/h
Autonomie 4 pax :3 769 km
6 pax :3 400 km
Plafond 13 716 m
Vitesse ascensionnelle 21,1 m/s
Charge alaire 259 kg/m2

Le PC-24 Pilatus est un biréacteur d'affaires construit par le constructeur suisse Pilatus Aircraft.

Capable d'utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, et doté d'une porte cargo, caractéristique unique pour ce type d'avion, l'appareil est surnommé le « Super Versatile jet ». Il peut donc aussi se transformer en avion cargo ou en avion d'évacuation médical. Pilatus table sur un objectif de vente de 1 200 appareils[1]. Ces caractéristiques le mettent en concurrence avec les Phenom 300 d'Embraer et du Citation CJ4 de Cessna[1]. Il a effectué son premier vol le 11 mai 2015 à Buochs, d'une durée de 55 minutes[4].

Historique[modifier | modifier le code]

Le PC-24 a été révélé au public à la European Business Aviation Convention & Exhibition (EBACE) à Genève le [5]. Lors de cette manifestation, il s'agissait d'un modèle de reproduction grandeur nature. Son premier vol prévu en mai 2013 pour fin 2014 a été reporté en mai 2014 à début 2015, et son entrée en service en 2017, à un prix de 9 millions de dollars US[6]. La sortie d'usine est annoncée pour le .

Le Pilatus PC-24 lors de sa présentation le .

Le carnet de commande, ouvert officiellement le 20 mai 2014[1], a accumulé dès son ouverture 3 ans de commandes jusqu'en fin 2019. Pilatus a décidé de clôturer ce carnet et ne communique pas pour l'instant la date de réouverture des ventes[7]. Le premier vol du deuxième prototype P02 (HB-VXB) d’une durée totale de 82 minutes a été réalisé le 16 novembre 2015 depuis l'aérodrome de Buochs[8]. À la même date le prototype P01 a effectué 144 heures et 27 minutes de vols. La certification puis la livraison du premier avion de série doit se faire lors du troisième trimestre de 2017[9]. Le troisième et dernier prototype P03 (HB-VSA) a effectué un premier vol de 2h05 le 6 mars 2017, sa certification est prévue dans le courant du troisième trimestre de la même année. Le 7 décembre 2017, le Pilatus PC-24 a obtenu les certificats de type (TC) de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et de la Federal Aviation Administration (FAA)[10].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique[11].

Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet a une portée de 3 769 km avec quatre passagers (3 400 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 815 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée[12].

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC 12. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est le premier jet d’affaires du monde doté d'une porte cargo. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client.

Tout ceci en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. La certification et la livraison du premier avion de série aux clients est prévue à partir du troisième trimestre de 2017.

Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820 m (longueurs de piste équivalentes[13] : 856 m) et une distance d'atterrissage de 718 m (avec obstacle de 15 m), le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable...)[6]. Comme l'indique le constructeur, ce parti-pris vise principalement à augmenter significativement le nombre de plateformes aéroportuaires accessibles à un avion de cette taille, positionnement très fort face à la concurrence. En effet, dans le monde environ 10 650 aéroports disposent d'une piste revêtue d'une longueur d'au moins 954 m et 1 050 autres aéroports en disposent une d'au moins 856 m. Le nombre d'aérodrome qui possède une piste non revêtue (herbe, terre) d'au moins 856 m de long est supérieur à 20 000. Le PC-24 a donc accès à presque 100 % des aéroports et aérodromes à travers le monde.

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

Commandes[modifier | modifier le code]

En juin 2016 Pilatus Aircraft annonce que le carnet de commande est fermé jusqu'à fin 2019. En tout, 84 exemplaires ont été commandés en mai 2014[14].

Deux compagnies d'évacuation médicale (en) ont déjà commandé des PC-24. Le Royal Flying Doctor Service of Australia passe commande de trois appareils en 2014. En janvier 2018, la société publique Svenskt Ambulansflyg, qui à partir de 2020 devrait être responsable de tous les vols de sauvetage en Suède, annonce une commande de 6 PC-24 avec options pour 4 appareils supplémentaires[15].

Nom Nombre Remarques
Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis, Falcon Aviation Services (en) 2
Drapeau du Luxembourg Luxembourg, Jetfly 4 Version exécutive
Drapeau des États-Unis États-Unis, PlaneSense (en) 6 1re livraison en février 2018
Drapeau de l'Australie Australie, Royal Flying Doctor Service of Australia 3 Version EVASAN, options pour 1 appareils supplémentaires
Drapeau des États-Unis États-Unis, U-Haul (en) International 2
Drapeau de la Suisse Suisse, Forces aériennes suisses 1 Version exécutive
Drapeau de la Suède Suède, Svenskt Ambulansflyg 6 Version EVASAN, options pour 4 appareils supplémentaires[15]
Clients privés 67
Total 91

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau des États-Unis États-Unis :
    • PlaneSense (en) : 1 (s/n 101 / N124AF), 5 en commande. Compagnie de lancement.
    • Western Aircraft : 1 (s/n 102 / N224WA). Centre de vente et de service autorisé de Pilatus au nord-ouest des États-Unis.
  • Drapeau du Luxembourg Luxembourg
    • Jetfly : 1 (s/n 103 / LX-PCA), 3 en commande (1 en 2018 et 2 en 2019). Compagnie de lancement en Europe et premier opérateur d'Europe du Pilatus PC-12[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Gil Roy, « Pilatus lance le surprenant biréacteur PC-24 », AeroBuzz.fr, (consulté le 31 mai 2013).
  2. PC-24 Plansense
  3. https://www.bazl.admin.ch/bazl/fr/home/fachleute/luftfahrzeuge/luftfahrzeugregister.html
  4. « PC-24 : le premier jet de Pilatus s'envole », sur air-cosmos.com, (consulté le 12 mai 2015).
  5. (en) Bethany Whitfield, « Pilatus to Reveal PC-24 Jet at EBACE », sur Flyingmag.com, (consulté le 21 mai 2013).
  6. a et b (en) Kate Sarsfield, « EBACE: Pilatus joins the Jet Set with PC-24 », sur Flightglobal.com, (consulté le 21 mai 2013).
  7. « Le PC-24 fait le plein de commandes », Air et Cosmos, no 2407,‎ , p. 14.
  8. Zweite PC-24 startet zum Erstflug.
  9. Le second PC-24 s’est envolé!, avia news, 16 novembre 2015
  10. Le Pilatus PC-24 obtient sa certification !, 8 décembre 2017, psk.blog.24heures.ch.
  11. « Vidéo : Pilatus lance le surprenant biréacteur PC-24 », sur Aerobuzz.fr (consulté le 23 mai 2013).
  12. Caractéristiques techniques : PC-24 - The Super Versatile Jet sur le site officiel de Pilatus.
  13. Take-Off Balanced Field Length (en)
  14. Pilatus ne prend plus de nouvelles commandes pour son PC-24, Agefi, 6 juin 2016.
  15. a et b Suède, Svenskt Ambulansflyg commande des Pilatus PC-24 !, 20 janvier 2018, psk.blog.24heures.ch.
  16. EBACE 2018 : JetFly reçoit ses premiers PC-24, Antony Angrand, 29 mai 2018, air-cosmos.com.
  17. Pilatus - History and News - Avril, Mai 2018, Alain Genève, 4 juin 2018, pilatus-history-and-news.blogspot.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (en)PC-24, pilatus-aircraft.com