Pilatus SB-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Tupolev SB-2.

Pilatus SB-2 Pelican
Pilatus SB-2
Pilatus SB-2

Rôle Avion de transport
Constructeur Drapeau : Suisse Pilatus Aircraft
Équipage 1 ou 2
Premier vol 30 mai 1944
Dimensions
Image illustrative de l’article Pilatus SB-2
Longueur 9,9 m
Envergure 15,5 m
Hauteur 3,2 m
Aire alaire 29 m2
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 1,596 t
Max. au décollage 2,095 t
Passagers 5 max
Fret 800
Motorisation
Moteurs 1 Pratt & Whitney R-985 Wasp Junior TB
Puissance unitaire 330 kW
(440 ch)
Performances
Vitesse de croisière maximale 201 km/h
Vitesse maximale 230 km/h
Autonomie 805 km
Endurance 4 heures h
Plafond 5 000 m
Charge alaire 14,7 kg/m2

Le Pilatus SB-2 Pelican était un avion de transport civil réalisé en Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale par la jeune société Pilatus Aircraft.

Conception[modifier | modifier le code]

La société Pilatus est fondée le , à Stans dans le Canton de Nidwald, à une quinzaine de kilomètres de Lucerne. Elle commence par effectuer des travaux de maintenance pour les secteurs civils et militaires. Elle assure ainsi le montage ou la révision des C-35, C-3603, Bf 108, D-3801 et Bf 109 mis en œuvre par les Troupes d’aviation suisses. Mais son ambition première est de concevoir et produire des avions. Elle commence par le SB.2 Pélican, qui a été conçu par l’Association Aérotechnique Suisse de l’Institut technique de Zurich. La construction et les essais sont confiés à Pilatus[1].

Cet avion respectait des impératifs stricts : la possibilité d’évoluer en toute sécurité dans les zones de montagne difficiles, ou de se poser sur des terrains accidentés. Il se présentait comme un monoplan à aile haute. La voilure présentait l’originalité d’être en légère flèche inverse. Elle était munie de becs de bord d'attaque. De construction en bois, avec revêtement de contreplaqué, elle était formée d’un longeron unique et possédait de grands volets à commande hydraulique. Le fuselage était de construction monocoque en alliage léger. Il pouvait loger deux pilotes dans un poste de pilotage légèrement surélevé par rapport à la cabine prévue pour trois passagers. L’empennage était bi-dérive. Le train d'atterrissage fixe était tricycle, une nouveauté pour l’époque. Muni d’amortisseurs à longue course, il était prévu pour absorber des chocs importants. La propulsion était assurée par un moteur Pratt & Whitney Wasp Junior TB de 440 chevaux.

Engagements[modifier | modifier le code]

Le Pilatus SB.2 effectua son premier vol le 30 mai 1944, piloté par Ernst Nyffenegger, et immatriculé HB-AEP. Il ne fut pas construit en série. Le prototype continua voler au sein de la société Alpar de Berne. Il fut détruit au début des années 1960 au cours d’une mission de pulvérisation.

Variantes[modifier | modifier le code]

Le SB.5 était un projet d’avion commercial dérivé du SB.2, mais cette étude resta sans suite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Genève, « 50 ans d’activités aéronautiques au pied du mont Pilatus », Le Fana de l’Aviation, no 241,‎ , p. 5.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Genève, « 50 ans d’activités aéronautiques au pied du mont Pilatus », Le Fana de l'Aviation, no 241,‎ , p. 5.

Sur les autres projets Wikimedia :