Morane-Saulnier Type L

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Morane-Saulnier Type L
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : France Morane-Saulnier
Rôle Avion de chasse
Premier vol
Mise en service
Date de retrait
Nombre construits 600
Équipage
1 ou 2
Motorisation
Moteur Gnome Lambda
Nombre 1
Type 7 cylindres rotatif
Puissance unitaire 80 ch
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure 10,30 m
Longueur 6,32 m
Hauteur 3,15 m
Masses
Maximale 680 kg
Performances
Vitesse maximale 115 km/h
Plafond 4 000 m
Armement
Interne 1 mitrailleuse Hotchkiss de 7,9 mm

Le Morane-Saulnier Type L « Parasol » est développé en 1913. Grâce à son aile monoplan surélevée la visibilité est très bonne[1]. Cet avion de chasse est commandé à 700 exemplaires par l'armée française[1] et il équipe la première escadrille de chasse, l'escadrille MS 12, créée le à l'initiative du commandant Charles Tricornot de Rose.

Georges Guynemer remporte sa première victoire aérienne en juillet 1915 sur un appareil de ce type[1].

Capturé et repeint aux couleurs allemandes.


Un Morane-Saulnier "Parasol" fut utilisé pour effectuer le premier vol en avion qui traversa la Cordillère des Andes le 13 Avril 1918, lorsque l'aviateur Argentin Luis Candelaria vola depuis Zapala, en Argentine, vers Cunco, Chili; le vol dura 2 heures 30 minutes et atteignit une altitude de 4.000 mètres.[2]


Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Gérard Maoui, Aerospatiale, Le cherche midi, , 353e éd., 172 p. (ISBN 2-86274-353-4)
  2. (es) Luis Casabal, « A 80 años del primer cruce aéreo de los Andes », Diario La Nación,‎ (lire en ligne)