Morane-Saulnier Type L

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Morane-Saulnier Type L
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : France Morane-Saulnier
Rôle Avion de chasse
Premier vol
Mise en service
Date de retrait
Nombre construits 600
Équipage
1 ou 2
Motorisation
Moteur Gnome Lambda
Nombre 1
Type 7 cylindres rotatif
Puissance unitaire 80 ch
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure 10,30 m
Longueur 6,32 m
Hauteur 3,15 m
Masses
Maximale 680 kg
Performances
Vitesse maximale 115 km/h
Plafond 4 000 m
Armement
Interne 1 mitrailleuse Hotchkiss de 7,9 mm

Le Morane-Saulnier Type L « Parasol » est développé en 1913. Grâce à son aile monoplan surélevée la visibilité est très bonne[1]. Cet avion de chasse est commandé à 700 exemplaires par l'armée française[1] et il équipe la première escadrille de chasse, l'escadrille MS 12, créée le à l'initiative du commandant Charles Tricornot de Rose.

Georges Guynemer remporte sa première victoire aérienne en sur un appareil de ce type[1].

Capturé et repeint aux couleurs allemandes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un Morane-Saulnier "Parasol" fut utilisé pour effectuer le premier vol en avion qui traversa la Cordillère des Andes le , lorsque l'aviateur Argentin Luis Candelaria vola depuis Zapala, en Argentine, vers Cunco, Chili; le vol dura 2 heures 30 minutes et atteignit une altitude de 4,000 mètres[2].


Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Gérard Maoui, Aerospatiale, Le cherche midi, , 353e éd., 172 p. (ISBN 2-86274-353-4)
  2. (es) Luis Casabal, « A 80 años del primer cruce aéreo de los Andes », Diario La Nación,‎ (lire en ligne, consulté le )