Phare du Four

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Phare du Four (homonymie).
Phare du Four
Phare du Chenal du Four.jpg
Localisation
Coordonnées
Adresse
Histoire
Construction
Automatisation
1993 (Télécontrolé depuis le phare de l'Île Vierge)
Statut patrimonial
Gardienné
non
Visiteurs
non
Architecture
Hauteur
28 m
Élévation
31 m
Équipement
Lanterne
halogène 250 W
Optique
Portée
24,5 milles (45 km)
Feux
5 éclats blancs, 15 secondes
Aide sonore
5 sons (3 & 2) 60 secondes
Localisation sur la carte du Finistère
voir sur la carte du Finistère
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le Phare du Four est un phare d'Iroise situé au large de la Presqu'île Saint-Laurent, entre la côte-ouest du Pays de Léon et les Roches d'Argenton. Il a été inscrit monument historique par arrêté du 31 décembre 2015[1]. Sur proposition de la Commission nationale des monuments historiques, la ministre de la culture et de la communication a, le 20 avril 2017, classé au titre des monuments historiques le phare du Four[2].

Description[modifier | modifier le code]

Ce phare est aussi connu sous le nom de Phare du Four d'Argenton[3]. Il est bâti sur un écueil de granite de 25 m de diamètre et d'une hauteur de 11,50 m, à l'extrémité-sud des Roches d'Argenton et au début du chenal du Four. C'est un phare en mer, dit de jalonnement, situé au débouché-sud du Chenal méridional de Portsall. Sa corne de brume est désactivée.

Construit avec difficulté de 1869 à 1874, il est le jumeau du phare des Pierres Noires, bâti en même temps que lui au sud de l'archipel de Molène. Le phare est connu, entre autres, pour les images des déferlantes impressionnantes qui s'écrasent sur lui, son rocher étant d'ailleurs réputé pour sa faculté à lever des vagues énormes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Philip Plisson, Guillaume Plisson et Daniel Charles, Phares majeurs de l'arc Atlantique, Éditions du Chêne, [détail de l’édition] (ISBN 2842774035), p. 180-181

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :