Phare de Rochebonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rochebonne.
Phare de Rochebonne
Phare de la Haize 29 12 2006.jpg
Le phare en janvier 2007
Localisation
Coordonnées
Adresse
Histoire
Construction
Électrification
Automatisation
Statut patrimonial
Recensé à l'inventaire généralVoir et modifier les données sur Wikidata
Gardienné
Oui
Visiteurs
Non
Architecture
Hauteur
19,90 m
Hauteur focale
40 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Élévation
39 m
Matériau
Équipement
Lanterne
Lampe halogène 150 W
Optique
Fixe, focale 0,50 m
Portée
24 milles
Feux
feu fixe directionnel rouge
Identifiants
ARLHS
Amirauté
A1676.1Voir et modifier les données sur Wikidata
List of Lights
MarineTraffic
NGA
114-7984Voir et modifier les données sur Wikidata

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Saint-Malo

(Voir situation sur carte : Saint-Malo)
Point carte.svg

Le phare de Rochebonne est l'un des quatre phares de Saint-Malo. Il est également appelé localement phare de la Haize. Il est situé à Paramé — ancienne commune maintenant rattachée à Saint-Malo — dans le quartier du Lévy, sur un point haut dominant la plage du Minihic. C'est une tour carrée grise, avec la face ouest blanche et haut rouge.

De nuit, il montre un feu fixe rouge dont le secteur renforcé est 88°2 - 89°7.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier allumage du phare eut lieu le 15 avril 1868 avec un feu à huile en même temps que le phare du Grand Jardin qui constitue avec lui, l'alignement du chenal de la Grande Porte.

Il est électrifié en 1929.

À l'été 1944, le phare de Rochebonne fut partiellement détruit par les troupes allemandes comme la plupart des phares de la région. Il fut reconstruit à partir de 1948 et rallumé en 1951.

À partir de 1975, il est automatisé et n'est plus gardienné.


Notes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]