Île d'Iock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Île d’Iock
Vue de l'île depuis le sentier côtier.
Vue de l'île depuis le sentier côtier.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Localisation Les Abers (océan Atlantique)
Coordonnées 48° 31′ 45″ N, 4° 46′ 30″ O
Point culminant non nommé (27 m)
Géologie Île continentale
Administration
Région Région Bretagne
Département Finistère
Commune Landunvez
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+01:00

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Île d’Iock
Île d’Iock

Géolocalisation sur la carte : Finistère

(Voir situation sur carte : Finistère)
Île d’Iock
Île d’Iock
Îles en France

L'île d'Iock (ou d'Yoc'h) se trouve au large de Saint-Gonvel Argenton, commune de Landunvez et fait partie des Roches d'Argenton où se trouve le phare du Four[1].

L'Île d'Yoc'h (ou Île d'Iock) vue depuis la presqu'île Saint-Laurent (en Porspoder).

Elle est la propriété de la Société pour l'étude et la protection de la nature en Bretagne (SEPNB).

Des fouilles archéologiques depuis 1987 ont démontré la présence humaine à l'Âge du fer et des structures funéraires datant du néolithique (4500 à 2000 av. J.-C.), datant du temps où l'île était reliée à la côte.

C'est une île désertique qui a la particularité d'être accessible à pied lors des grandes marées.

C'est un lieu de pêche à pied.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Antoine Favé, Les faucheurs de la mer en Léon (récolte du goémon aux XVIIème et XVIIIème siècles), "Bulletin de la Société archéologique du Finistère", 1906, consultable https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2076777/f168.image

Liens externes[modifier | modifier le code]