Phare des Triagoz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un phare image illustrant les monuments historiques français
image illustrant l’océan Atlantique image illustrant les Côtes-d'Armor
Cet article est une ébauche concernant un phare, les monuments historiques français, l’océan Atlantique et les Côtes-d'Armor.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Phare des Triagoz
Triagoz1.jpeg
Coordonnées
Pays
Localisation
Construction
Hauteur
15 m
Élévation
29 m
Portée
Feux
2 eclats en 6 secondes
Secteur rouge 339°-010°
Automatisation
Gardienné
non
Visiteurs
non
Statut patrimonial
Localisation sur la carte des Côtes-d’Armor
voir sur la carte des Côtes-d’Armor
Legenda latarnia.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Legenda latarnia.svg

Le phare des Triagoz se dresse sur la roche de Guen-Bras, au centre du plateau des Triagoz dans les Côtes-d'Armor. Il a été inscrit monument historique par arrêté du 31 décembre 2015[1].

Le bâtiment est une tour carrée en granit rose de Ploumanac'h avec saillie semi-circulaire sur le côté.

Historique[modifier | modifier le code]

Plan

Le phare des Triagoz fut construit sous la direction des ingénieurs Dujardin et Pelau entre 1861 et 1864, date à laquelle il fut mis en service. Il était alors équipé de lentilles de Fresnel.

Il fut automatisé en 1984.

La lanterne du phare des Triagoz a été démontée et déposée dans la cour de la subdivision de Lézardrieux, dans les Côtes-d'Armor.

Actuellement[Quand ?], faute d'entretien suffisant, par manque de crédit, le phare se dégrade, et aurait un besoin urgent d'une remise en état complète.

Une restauration du garde corps est prévue en 2016

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Notice sur la construction du phare des Triagoz », dans le Bulletin de la Société d'émulation des Côtes-du-Nord, 1865, p. 241-264, plan et photo en fin de volume.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]