Plage de Trescadec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plage de Trescadec
Plage de Trescadec.JPG
La grande plage d'Audierne
Localisation
Coordonnées
Pays
Commune
Description
Type
Plage de sable fin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Type de sol
Sable
Longueur
600 mètres
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Blue pog.svg
Localisation sur la carte de Bretagne
voir sur la carte de Bretagne
Blue pog.svg
Localisation sur la carte du Finistère
voir sur la carte du Finistère
Blue pog.svg

La plage de Trescadec dite « Grande plage d'Audierne » est une plage de sable fin située dans la rade d'Audierne dans le Finistère. Le phare de Trescadec de blanc et de rouge vêtu domine cette grève depuis 1887.

La plage de Trescadec...[modifier | modifier le code]

Elle forme à marée basse avec les plages du Pouldu, de Saint-Évette et de Pors-Péré, un ensemble continu en arc-de-cercle d'environ 1,5 kilomètres. Cet ensemble est délimité perpendiculairement par les 215 mètres du môle du Raoulic, et par l'embarcadère de l’Île de Sein à Esquibien avec sa cale et sa grande digue de 400 mètres. La plage de Trescadec en elle-même présente une longueur de 600 mètres du môle jusqu'au ruisseau dit « de Kerancor » la délimitant approximativement de sa consœur du Pouldu en Esquibien. Un talus dunaire sépare la plage de l'avenue Manu Brusq qui longe cette dernière. Là le phare de Trescadec sert d'alignement pour les marins avec le phare de Kergadec, situé plus haut sur la commune.

...et le phare de Trescadec[modifier | modifier le code]

Ce phare est constitué d'une tourelle cylindrique de maçonnerie de 9,50 mètres de hauteur. Il s'agit de l'ancienne tourelle des Capucins qui formait un alignement au 345° avec le phare du Raoulic. Construite en 1856, elle fut démontée puis remontée à Trescadec en 1887, remplacée par un amer pyramidal. Le feu fixe fut remplacé par un feu directionnel vert à la reconstruction. Le phare de Trescadec et de Kergadec forment un alignement au 006°, remplaçant les deux amers pyramidaux qui existaient auparavant aux mêmes emplacements. Ils indiquent aux marins l'entrée de la passe de mauvais temps, permettant d'éviter les écueils de la Basse-Barzic, de la Basse-Pouldu et du plateau de la Gamelle de sinistre réputation[1]. Électrifié le , son feu fut éteint par avis du [2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]