Phare de Sainte-Marine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phare de Sainte-Marine
11-06-03-258.jpg

Le phare de Sainte-Marine

Localisation
Coordonnées
Situation
Histoire
Construction
Gardienné
non
Visiteurs
non
Architecture
Hauteur
17 m
Élévation
34 m
Équipement
Portée
Feux
Feux à occultations de secteurs rouge et blanc
Localisation sur la carte du Finistère
voir sur la carte du Finistère
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le phare de Sainte-Marine se trouve sur la pointe de Combrit dans le Finistère, à côté du fort, près du petit port de Sainte-Marine, rue des Glénan.

Située à l’embouchure du fleuve Odet, la commune de Combrit se situe à côté de Sainte-Marine, juste en face du port de Bénodet. Elle possède un phare, appelé le feu de Combrit, sur le côté droit de l’Odet.

La construction du phare remonte à 1885 : un feu fixe blanc, sur une tour carrée en pignon du corps de logis de 13,20 m de hauteur, réalisé par un entrepreneur de Pont-l'Abbé, César Maubrat. Le phare fut électrifié en 1943, puis endommagé le 10 août 1944 par les troupes allemandes.

Il matérialise, avec le feu du phare de Bénodet, un alignement au nord qui permet d'arriver sur rade devant ce dernier port.

Le phare est constitué d’une tour carré surmonté d’une lanterne rouge en métal et accolée à la maison du gardien. Le mur sud est percé de quatre fenêtres disposées verticalement. La maison est appareillée dans le même matériau que le phare et sa toiture est doublée de zinc.

Photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Les Archives nationales conservent sous la cote CP/F/14/17513/11 deux plans du phare de Combrit élaborés de 1886 à 1887.