Phare du Petit Minou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Phare du Petit Minou
Phare petit minou 600x800.JPG
Le phare du Petit Minou en juillet 2004
Localisation
Coordonnées
Adresse
Histoire
Construction
Automatisation
Statut patrimonial
Recensé à l'inventaire généralVoir et modifier les données sur Wikidata
Gardienné
non
Visiteurs
non
Architecture
Hauteur
26 m
Élévation
34 m
Équipement
Portée
19 milles (35 km)
Feux
blanc et rouge à 2 éclats 6 s
Identifiants
ARLHS
Amirauté
D0790Voir et modifier les données sur Wikidata
NGA
0152Voir et modifier les données sur Wikidata

Géolocalisation sur la carte : rade de Brest

(Voir situation sur carte : rade de Brest)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Finistère

(Voir situation sur carte : Finistère)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Le phare du Petit Minou indique aux bateaux désirant se rendre à Brest, la route à suivre pour entrer dans la rade. Il forme un alignement avec le phare du Portzic.

Il comporte également un secteur rouge qui signale le plateau des Fillettes, l'une des roches immergées du goulet de Brest. Pour parer ce danger, certains marins utilisent ce moyen mnémotechnique :

« Le Minou rougit quand il couvre les Fillettes. »

Il se trouve en avant du fort du Petit Minou, sur la commune de Plouzané.

Haut de 26 mètres, il se trouve à 34 mètres au-dessus du niveau de la mer. Allumé en 1848 il est automatisé depuis 1989 et commandé depuis Brest. Son nom viendrait de min (pointe, en breton), au pluriel.

À côté du phare se trouve l'ancienne tour du sémaphore de la marine nationale ; il a été déplacé à la pointe du Portzic en 1984[1].

La plage du Minou[2], située à proximité, a été le lieu d'aboutissement, en 1869, de l'un des premiers câbles télégraphiques reliant l'Europe aux États-Unis[3] (provenant de Brest, le câble était enterré le long de la route de Brest au Conquet). Cette plage ne se découvre qu'à marée basse et son sable a longtemps été utilisé pour amender les sols de la commune. Peu propice à la baignade, cette plage est surtout fréquentée par les surfeurs et les pratiquants du bodyboard[4].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://www.wiki-brest.net/index.php/Phare_du_Petit_Minou
  2. http://www.wiki-brest.net/index.php/Plage_du_Minou
  3. Cloître impr.), La grande aventure des câbles télégraphiques transatlantiques à la pointe de Bretagne., Locmaria patrimoine, dl 2016 (ISBN 9782955621806 et 2955621803, OCLC 959963171, lire en ligne)
  4. Notice d'information touristique située à l'entrée du fort du Petit Minou.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]