Rue des Eaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

16e arrt
Rue des Eaux
Image illustrative de l’article Rue des Eaux
Le débouché de la rampe piétonne sur la rue Raynouard.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Muette
Morphologie
Longueur 191 m
Largeur m
Historique
Création Vers 1650
Ancien nom Ruelle des Eaux
Passage des Anciennes-Eaux
Passage des Eaux
Géocodification
Ville de Paris 3100
DGI 3070
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue des Eaux
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue des Eaux est une voie du 16e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Cette rue a la particularité d'être constituée de deux tronçons distincts :

  • le premier, long d'environ 130 mètres, venant du quai de Passy, débouche sur le square Charles-Dickens ;
  • le second est piéton et étroit, comportant des escaliers et s'élevant sur une longueur de 63 mètres jusqu'à la rue Raynouard.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle porte ce nom en raison du voisinage de la source minérale ferrugineuse de Passy qui fut découverte lors de son creusement et qui disparut vers 1770.

Historique[modifier | modifier le code]

La rue des Eaux en 1901 (photographie d'Eugène Atget).

Cette rue, ouverte vers 1650[1], figure sur le plan de Roussel de 1730.

Elle s’est auparavant appelée « ruelle des Eaux[2] » puis « passage des Anciennes-Eaux[3] ».

Dans son roman Une page d'amour, Émile Zola donne une très intéressante description de cette voie qui était alors appelée « passage des Eaux ».

C'était à l'origine une voie privée mais son premier tronçon a été ouvert à la circulation automobile en 1988.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Siguret, Chaillot, Passy, Auteuil, le bois de Boulogne, 1982.
  2. A. Doniol, Histoire du 16e arrondissement de Paris, 1902.
  3. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, tome I, Éditions de Minuit, Paris, 1963 (rééd. 1985) (ISBN 9782707310545).
  4. Albert Vèque, sur PSS-ARCHI.EU.
  5. Romy Ducoulombier, « La surprenante visite du musée du Vin, rue des Eaux, à Paris », sur avis-vin.lefigaro.fr, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :