Père Lachaise (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Père Lachaise.

Père Lachaise
L'édicule Guimard de l'accès principal.
L'édicule Guimard de l'accès principal.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 11e, 20e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 47″ nord, 2° 23′ 15″ est

Géolocalisation sur la carte : 11e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 11e arrondissement de Paris)
Père Lachaise

Géolocalisation sur la carte : 20e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 20e arrondissement de Paris)
Père Lachaise

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Père Lachaise
Caractéristiques
Voies 4
Quais 4
Zone 1
Transit annuel 4 682 893 (2013)
Historique
Mise en service (2)
(3)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 2404
Ligne(s) (2)(3)
Correspondances
Bus RATP (BUS) RATP 61 69 71
Noctilien (N) N16 NOCTILIEN.png N34 NOCTILIEN.png
(2)
(3)

Père Lachaise est une station des lignes 2 et 3 du métro de Paris, située à la limite des 11e et 20e arrondissements de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est implantée à l'intersection du boulevard de Ménilmontant, de l'avenue de la République et de l'avenue Gambetta, à l'ouest de la place Auguste-Métivier, les quais étant établis :

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le , soit plus de trois semaines après l'ouverture au public du tronçon entre Anvers et Bagnolet (aujourd'hui Alexandre Dumas) de la ligne 2 Nord (qui deviendra plus simplement la ligne 2 le ). Jusqu'alors, les trains la traversaient sans y marquer l'arrêt.

Elle doit sa dénomination à son implantation au nord-ouest du cimetière du Père-Lachaise, lequel doit sa notoriété internationale à ses sépultures de célébrités.

Le , la station de la ligne 3 est ouverte à son tour et constitue provisoirement le terminus oriental de sa première section depuis Avenue de Villiers (aujourd'hui Villiers) jusqu'au , date à laquelle la ligne fut prolongée jusqu'à Gambetta.

Elle fut la première station du réseau à bénéficier d'un escalier mécanique, en 1909[1].

Comme un tiers des stations du réseau entre 1974 et 1984, les quais des deux lignes sont modernisés par l'adoption du style « Andreu-Motte », en orangé pour la ligne 2 et en jaune sur la ligne 3, l'aménagement étant complété de carrelage plat blanc dans les deux cas. Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station ont été rénovés le 4 mars 2005[2].

En 2011, 4 880 201 voyageurs sont entrés à cette station[3]. Elle a vu entrer 4 682 893 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 94e position des stations de métro pour sa fréquentation[4].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de deux accès répartis en trois bouches de métro :

  • l'accès 1 « boulevard de Ménilmontant » consistant en deux sorties établies dos-à-dos, l'une constituée d'un édicule Guimard inscrit au titre des monuments historiques par l'arrêté du [5], l'autre comprenant d'un escalier mécanique montant, débouchant toutes les deux sur le terre-plein central du boulevard de Ménilmontant au sud du croisement avec les avenues de la République et Gambetta ;
  • l'accès 2 « avenue de la République », constitué d'un escalier fixe agrémenté d'une balustrade également dessinée par Hector Guimard et classée monument historique, se trouvant au droit du no 103 de ladite avenue.

Quais[modifier | modifier le code]

Les quais des deux lignes sont de configuration standard : au nombre de deux par point d'arrêt, ils sont séparés par les voies du métro situées au centre.

Ceux de la ligne 2 possèdent une voûte elliptique et sont aménagés dans le style « Andreu-Motte » avec deux rampes lumineuses orange, des tympans partiellement recouverts de carrelage orange plat et des sièges « Motte » de même couleur. La voûte, les piédroits et une partie des tympans au droit des accès sont recouverts de carreaux plats blancs posés horizontalement et alignés, tranchant avec la disposition en quinconce habituelle des stations voûtées ; le point d'arrêt ne partage cette particularité qu'avec la demi-station commune aux lignes 8 et 10 à La Motte-Picquet - Grenelle et, jusqu'en 2017, avec Gare du Nord sur la ligne 4. Les cadres publicitaires sont métalliques et le nom de la station est inscrit en police de caractères Parisine sur plaques émaillées.

Les quais de la ligne 3 sont établis à fleur de sol ; le plafond est constitué d'un tablier métallique, dont les poutres sont supportées par des piédroits verticaux. Comme pour la ligne 2, les quais sont aménagés dans le style « Andreu-Motte » avec deux rampes lumineuses jaunes et des sièges « Motte » jaunes et orange. La première teinte est également appliquée aux poutres en métal. Les carreaux en céramique blancs, posés verticalement et alignés, sont plats et recouvrent les piédroits, les tympans et les débouchés des couloirs. Les cadres publicitaires sont métalliques et le nom de la station est écrit en typographie Parisine sur plaques émaillées.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 61, 69 et 71 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N16 et N34 du réseau Noctilien.

À proximité[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Tricoire, Un siècle de métro en 14 lignes. De Bienvenüe à Météor [détail de l’édition], p. 83.
  2. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 22 avril 2019)
  3. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 21 juin 2013).
  4. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).
  5. « Métropolitain, station Père Lachaise », notice no PA00086549, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]