Lycée Voltaire (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir lycée Voltaire.
Lycée Voltaire
Image illustrative de l'article Lycée Voltaire (Paris)
Vue de l'entrée du lycée.
Généralités
Création 1890
Pays Drapeau de la France France
Académie Paris
Coordonnées 48° 51′ 50″ nord, 2° 23′ 06″ est
Adresse 101 avenue de la République
75011 Paris
Site internet lyc-voltaire.ac-paris.fr
Cadre éducatif
Type Établissement public local d'enseignement (EPLE)
Proviseur Gilles Soumaré (depuis le 1er septembre 2017)
Matricule Collège : 0752536 Z
Lycée : 0750675 B
Population scolaire ~1 800 élèves
Formation Collège
Lycée général et technologimque (S, ES, L)
CPGE scientifiques
Langues étudiées anglais, allemand, espagnol, italien, arabe
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Point carte.svg

Le lycée Voltaire est un établissement public d'enseignement général et technologique situé au 101, avenue de la République dans le 11e arrondissement de Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lycée doit son nom à l'écrivain et philosophe Voltaire. Réalisé par l'architecte Eugène Train, il a été inauguré en 1890 par le président Sadi Carnot et fut longtemps le seul lycée du nord-est parisien. Depuis son ouverture, le lycée a été un établissement réservé aux garçons avant de devenir progressivement mixte à partir de 1973.

Sur un côté de la cour d'honneur, on peut voir un groupe sculpté en marbre réalisé en 1907 par le sculpteur toulousain Victor Segoffin (1867-1925). Ce monument avait été conçu à l'origine pour intégrer le Panthéon, mais un changement de programme le relègue pendant six ans dans une remise, il sera ensuite installé au lycée Voltaire.

Formations[modifier | modifier le code]

Il accueille environ 2000 élèves dans ses sections collège, lycée, et classes préparatoires PT (depuis 1921).

Classement du Lycée[modifier | modifier le code]

En 2017, le lycée se classe 108e sur 112 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 2230e au niveau national[1]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[2].

Classement des CPGE[modifier | modifier le code]

Le classement national des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) se fait en fonction du taux d'admission des élèves dans les grandes écoles.

En 2015, L'Étudiant donnait le classement suivant pour les concours de 2014 :

Filière Élèves admis dans
une grande école*
Taux
d'admission*
Taux moyen
sur 5 ans
Classement
national
Évolution
sur un an
PT / PT* [3] 3 / 34 élèves 9 % 11 % 52e
sur 62
en diminution 6
Source : Classement 2015 des prépas - L'Étudiant (Concours de 2014).
* le taux d'admission dépend des grandes écoles retenues par l'étude. En filières scientifiques, c'est un panier
de 11 à 17 écoles d'ingénieurs qui a été retenu par L'Étudiant selon la filière (MP, PC, PSI, PT ou BCPST).

Personnalités liées au lycée[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

La cour d'honneur du lycée.
Le monument à Voltaire par Victor Segoffin (1907), dans la cour d'honneur.
Voir la catégorie : Élève du lycée Voltaire (Paris).

Professeurs[modifier | modifier le code]

Proviseurs[modifier | modifier le code]

  • Jusque 2017 : Josiane Lussiana
  • Depuis 2017 : Gilles Soumaré

Accès[modifier | modifier le code]

Le lycée est desservi par les lignes (M)(2)(3) Père Lachaise, ainsi que par plusieurs lignes de bus RATP 61 69.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classement départemental et national du lycée
  2. Méthodologie du classement national des lycées français
  3. Classement 2015 des prépas PT
  4. Biographie sur le site officiel de Gilles Cohen
  5. Fiche de Charles Lederman sur le site du Sénat
  6. Jacques Le Groignec: Jean Mermoz: l'archange, 2002, Nouvelles Editions latines, p. 17

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]