Parmentier (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parmentier
Édicule Guimard de l'entrée de la station.
Édicule Guimard de l'entrée de la station.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 11e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 55″ nord, 2° 22′ 28″ est

Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Voies 2
Quais 2
Nombre d'accès 1
Accessibilité Non
Zone 1 (tarification Île-de-France)
Transit annuel 2 037 234 (2021)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code(s) de la station 08-11
Ligne(s) (M)(3)
Correspondances
Bus RATP (BUS)RATP204696
Noctilien (BUS)NoctilienN12N23
(3)

Parmentier est une station de la ligne 3 du métro de Paris, située dans le 11e arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est implantée sous l'avenue de la République, à l'intersection avec l'avenue Parmentier et la rue Oberkampf. Approximativement orientée selon un axe est-ouest, elle s'intercale entre les stations République et Rue Saint-Maur.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le avec la mise en service du premier tronçon de la ligne 3 entre Avenue de Villiers (aujourd'hui Villiers) et Père Lachaise.

Elle doit sa dénomination à sa proximité avec l'avenue Parmentier, laquelle rend hommage à Antoine Parmentier (1737-1813), pharmacien militaire, agronome, nutritionniste et hygiéniste français, principalement connu pour son action de promotion en faveur de la consommation de la pomme de terre, dont il découvrit les vertus, dans l'alimentation humaine.

Comme une station sur trois dans les années 1950 et 1960, les quais sont modernisés avec la pose d'un carrossage métallique, dont la tôle d'origine a la particularité d'avoir été remplacée ultérieurement par une structure se distinguant par son design atypique en grillage, incorporant un aménagement culturel dédié à Antoine Parmentier ainsi qu'à l'histoire et à la culture de la pomme de terre.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station ont été rénovés le [1].

Selon les estimations de la RATP, la station a vu entrer 3 103 492 voyageurs en 2019, ce qui la place à la 163e position sur 302 des stations de métro pour sa fréquentation[2],[3]. En 2020, avec la crise du Covid-19, son trafic annuel tombe à 1 499 805 voyageurs, la reléguant alors au 176e rang[4], avant de remonter progressivement en 2021 avec 2 037 234 entrants comptabilisés, ce qui la place à la 175e position des stations du réseau pour sa fréquentation cette année-là[5].

Service aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose d'un unique accès intitulé « Avenue Parmentier », débouchant à l'angle formé par la rue Édouard-Lockroy et cette avenue. Constitué d'un escalier fixe, il est orné d'un édicule Guimard, lequel fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques par un arrêté du [6].

Quais[modifier | modifier le code]

Parmentier est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est culturelle sur le thème de la pomme de terre : les piédroits sont revêtus d'un carrossage typique des années 1950 ayant pour particularité d'être grillagé de manière à évoquer les mailles du filet de pommes de terre, tandis qu'une statue d'Antoine Parmentier distribuant des pommes de terre est exposée dans une niche incorporée au piédroit du quai en direction de Gallieni. Sur chaque quai sont installées des vitrines présentant des objets provenant d'Amérique précolombienne. Le carrossage, muni de montants horizontaux blancs et de cadres publicitaires vert foncé éclairés, est également affublé d'un des panneaux présentant l'histoire de la pomme de terre et ses usages en fonction des variétés et de la qualité de la production française[7]. Les plaques nominatives émaillées incorporées au carrossage sont parmi les dernières du réseau à indiquer le toponyme de la station en lettres capitales jaunes sur fond noir, une caractéristique initiale des stations carrossées que celle-ci ne partage plus qu'avec Falguière sur la ligne 12. L'aménagement est complété de sièges blancs d'un modèle unique épousant le fessier des voyageurs. Les carreaux de céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, la voûte et les tympans et l'éclairage est assuré par des tubes indépendants.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes de bus 20, 46 et 96 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N12 et N23 du réseau de bus Noctilien.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le ).
  2. « Trafic annuel entrant (2019) », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  3. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2019.
  4. « Trafic annuel entrant 2020 », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  5. « Trafic annuel entrant 2021 », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  6. « Métropolitain, station Parmentier », notice no PA00086548, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  7. « La station Parmetier fait peau neuve », sur Blog en Commun

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]