Lac Onega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lac Onega
Image illustrative de l’article Lac Onega
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Sujets fédéraux République de Carélie, oblast de Léningrad, oblast de Vologda
Fait partie de Système des Cinq-MersVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Coordonnées 61° 30′ N, 35° 45′ E
Superficie
 · Maximale
 · Minimale
9 800 km2
9 720 km2
9 690 km2
Longueur 248 km
Largeur 91,6 km
Altitude 33 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne

127 m
30 m
Volume 285 km3
Hydrographie
Bassin versant 62 800 km2
Alimentation Chouïa, Souna, Vodla, Vytegra, Andoma
Émissaire(s) Svir
Durée de rétention 12 annéesVoir et modifier les données sur Wikidata
Îles
Nombre d’îles 1 369
Île(s) principale(s) Kiji, Bolchoï Klimenetski
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
(Voir situation sur carte : Russie européenne)
Lac Onega
Géolocalisation sur la carte : république de Carélie
(Voir situation sur carte : république de Carélie)
Lac Onega

Le lac Onega (en russe : Онежское озеро, Onejskoïe ozero ; en finnois/carélien : Ääninen ou Äänisjärvi), également connu sous le nom d'Onego, ou encore d'Oniégo[1], est le second lac d'Europe par son étendue, après le lac Ladoga.

Le lac Onega, avec son émissaire le Svir, forme un bassin hydrographique de 83 200 km2, par ailleurs sous-bassin du bassin du lac Ladoga[2].

Description[modifier | modifier le code]

Carte du lac Onega.

Situé au nord-ouest de la Russie européenne, dans la république de Carélie (rives ouest, nord et est), l'oblast de Léningrad (rive sud-ouest) et l'oblast de Vologda (rive sud-est), il est le 17e lac mondial par sa superficie : 9 690 km2 (9 720 en comptant les îles qu'il contient), pour une longueur de 248 km (du nord au sud) et une largeur de 91,6 km. Sa surface est à 33 m au-dessus du niveau de la mer. Sa profondeur maximale[3] est de 127 m.

Ce lac contient 1 369 îles et îlots. La plus grande est Bolchoï Kliménetski (ru), mais la plus connue est Kiji, renommée pour son enclos paroissial en bois (pogost de Kiji), répertorié par l'UNESCO. Il est alimenté par pas moins de 58 rivières, et son émissaire, le Svir, se déverse dans le lac Ladoga. Le lac est gelé de novembre-décembre à avril-mai[3].

La presqu'île de Zaonejie, qu'il contient dans sa partie nord-ouest, s'étend loin vers le centre du lac.

Le lac est directement relié à la mer Blanche par le canal mer Baltique - mer Blanche, à la mer Caspienne et à la mer Noire par la Volga, à la mer Baltique par le Svir. Toutes ces voies navigables permettent un important trafic.

Petrozavodsk, la capitale de la république de Carélie, est située sur la côte ouest du lac Onega, tout comme Kondopoga. Medvejiegorsk se trouve à la pointe nord du lac.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mariusz Wilk : traduit du polonais par R. Bourgeois, La Maison du bord de l'Oniégo, Lausanne : Les éditions Noir sur Blanc, 2006 et 2007 (ISBN 978-2-882-50194-3).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mariusz Wilk ( traduit du polonais par R. Bourgeois): "La Maison au bord de l'Oniégo". Les éditions Noir sur Blanc. 2006 et 2007 à Lausanne (ISBN 978-2-88250-194-3).Avertissement au lecteur sur les différents usages des noms russe par l'éditeur Robert Bourgeois en page de garde.
  2. (en) Vitaly Kimstach, Michel Meybeck et Ellysar Baroudy, A Water Quality Assessment of the Former Soviet Union, CRC Press, (ISBN 978-0-419-23920-8, lire en ligne)
  3. a et b (ru) « Онежское озеро » (consulté le )