NGC 4372

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 4372
Image illustrative de l’article NGC 4372
L'amas globulaire NGC 4372.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Mouche
Ascension droite (α) 12h 25m 45,4s[1]
Déclinaison (δ) −72° 39′ 33″ [1]
Magnitude apparente (V) 7,2 [2]
Dimensions apparentes (V) 18,6 [3]
Astrométrie
Distance environ 5,8 kpc (∼18 900 a.l.)[4]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas globulaire
Classe XII [2]
Masse 3,29×105 M [4]
Dimensions 102 al[5]
Âge ~ 12,54×109 a [6]
Particularité(s) =
Découverte
Découvreur(s) James Dunlop[3]
Date 30 avril 1826[3]
Désignation(s) NGC 4372
GCL 19
ESO 64-SC8 [2]
Caldwell 108
Liste des amas globulaires


NGC 4372 (ou Caldwell 108) est un amas globulaire situé dans la constellation de la Mouche. Il a été découvert par l'astronome australien James Dunlop le 26 octobre 1826.

La métallicité de NGC 4372 est estimée à -1,88 [Fe/H] et son âge à 12,54 milliards d'années. [6]

Cet amas globulaire de petite taille est situé à l'ouest de l'extrémité sud de la nébuleuse obscure du Petit Bidule (en) (Dark Doodad Nebula en anglais), un étroit trait noir à travers une section australe du plan de la Voie lactée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 4372 (consulté le 7 juillet 2020)
  2. a b et c « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 4300 à 4399 »
  3. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 7 juillet 2020)
  4. a et b J. Boyles, D. R. Lorimer, P. J. Turk, R. Mnatsakanov, S. Lynch, S. M. Ransom, P. C. Freire et K. Belczynski, « YOUNG RADIO PULSARS IN GALACTIC GLOBULAR CLUSTERS », The Astrophysical Journal, vol. 742#1,‎ , p. 12 pages (DOI 10.1088/0004-637X/742/1/51, Bibcode 2011ApJ...742...51B, lire en ligne)
  5. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. a et b Duncan A. Forbes et Terry Bridges, « Accreted versus in situ Milky Way globular clusters », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 404#3,‎ , p. 1203-1214 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2010.16373.x, Bibcode 2010MNRAS.404.1203F, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 4364  •  NGC 4365  •  NGC 4366  •  NGC 4367  •  NGC 4368  •  NGC 4369  •  NGC 4370  •  NGC 4371  •  NGC 4372  •  NGC 4373  •  NGC 4374  •  NGC 4375  •  NGC 4376  •  NGC 4377  •  NGC 4378  •  NGC 4379  •  NGC 4380