Musée Lambinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée Lambinet
Image illustrative de l'article Musée Lambinet
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Versailles
Adresse 54, bd de la Reine
78000 Versailles
Coordonnées 48° 48′ 32″ nord, 2° 07′ 51″ est
Informations générales
Date d’inauguration 1932
Collections Peintures, dessins, documents historiques...
Nombre d’œuvres +550
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an 11 948 (2003)
19 230 (2004)
11 406 (2005)
13 206 (2006)
14 746 (2007)[1]
Site web Musée Lambinet

Le musée Lambinet est un musée municipal situé le long du boulevard de la Reine, quartier Notre-Dame, à Versailles (Yvelines) qui retrace l'histoire de la ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Musée lambinet.jpg

Il est installé depuis 1932 dans l'hôtel Lambinet, construit dans la 2e moitié du XVIIIe siècle, œuvre de l'architecte Élie Blanchard.

Cet hôtel particulier a été construit pour Joseph-Barnabé Porchon, en 1751[2] dans une parcelle de l'étang de Clagny asséché en 1737[2]. Victor Lambinet, juge au tribunal de Versailles, le rachète en 1852 et utilise une partie de l'hôtel comme immeuble de rapport[3]. Il est ensuite légué en 1921 à Mrs Dagincourt et Dénériaz.par Nathalie Lambinet, belle-fille de Victor Lambinet et dernière propriétaire de l'hôtel ; à charge pour eux de transformer sa propriété en un musée. La Ville décide d'y transférer les œuvres jusqu'alors conservées à la bibliothèque municipale[2], ancien ministère de la Marine et des Affaires étrangères de Louis XV et Louis XVI.

Il est classé monument historique depuis 1944[4].Il a été fermé pour travaux du au .

La façade donnant sur les jardins est ornée d'un fronton sculpté représentant une allégorie de l'architecture symbolisée par des putti dont deux soutiennent un parchemin sur lequel un troisième dessine un plan avec un compas. Ce haut relief rappelle la fonction du propriétaire, Joseph-Barnabé Porchon, entrepreneur des bâtiments du roi Louis XV.

Le musée comporte 35 salles, dont certaines ont conservé leur lambris d'époque, dans lesquelles sont présentées des collections qui évoquent l'histoire de Versailles : meubles estampillés, céramiques, objets d'art, etc ainsi que des plans anciens et des œuvres d'artistes versaillais, des sculptures (notamment de Jean-Antoine Houdon qui donne son nom au musée en 1932), des peintures et aussi des plaques de cuivre qui servaient à l'impression des toiles de Jouy, pièces rares!

Les documents sur la Révolution française sont très présent comme les portraits de Charlotte Corday et de Marat grâce au don de Charles-Joseph Vatel, avocat et historien, oncle de Victor Lambinet. D'autres donations s'ajoutent aux legs faits au XIXe siècle (Asse, Thiry, Courderc), tel celui de l'actrice Julia Bartet, sociétaire de la Comédie-Française, en 1942.

Les collections du musée Lambinet se répartissent en 3 départements : historique, lié à l'histoire de la ville et à la Révolution française, la reconstitution d'un appartement du XVIIIe siècle et le département des Beaux-arts.

Collections[modifier | modifier le code]

Tableaux[modifier | modifier le code]

Le catalogue cité en référence liste 542 œuvres picturales, plus 8 déposées à la bibliothèque municipale, plus deux déposés à l'hôtel de ville.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Peintures du musée Lambinet à Versailles catalogue, éd. Somogy et musée Lambinet, 2005, s. l. (Italie), (ISBN 2-85056-938-0).

Note[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. a, b et c versailles-tourisme.com
  3. Gendre, Catherine, Musée Lambinet, Versailles, catalogue général des collections, Versailles, Idéalia, (ISBN 2-906560-00-6, notice BnF no FRBNF36182084), p. 9
  4. « Classement du Musée Lambinet », sur Base Mérimée (consulté le 16 septembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]