Jean-Baptiste Lemoyne (1704-1778)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-Baptiste Lemoyne et Lemoyne.
Jean-Baptiste Lemoyne
Jean-Baptiste II Lemoyne.jpg

Jean Valade, Portrait de Jean-Baptiste II Lemoyne (1750), sculptant le portrait de Louis XV pour la statue de Rennes, château de Versailles.

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Élève
Distinction

Jean-Baptiste Lemoyne, dit Jean-Baptiste II Lemoyne, né le 15 février 1704 et mort en 1778, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du sculpteur Jean-Louis Lemoyne (1665-1755), et neveu du sculpteur Jean-Baptiste Lemoyne (dit Jean-Baptiste I Lemoyne) (1679-1731). Il est l'élève de Robert Le Lorrain, à l'Académie royale de peinture et de sculpture.

Jean-Baptiste Lemoyne obtient le prix de Rome en sculpture de 1725. Il est le maître d'Augustin Pajou pour qui il représente la grande tradition de la sculpture française. Il est en effet le portraitiste attitré du roi Louis XV et son statuaire monumental.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Vertumne et Pomone (1760), Paris, musée du Louvre.
En Autriche
Aux États-Unis
En France
  • Angers, musée des beaux-arts : Portrait d'Ulrich Frédéric Waldemar, comte de Lœwendahl, maréchal de France (1700-1755), Salon de 1750, buste en terre cuite ;
  • Paris :
    • Hôtel de Soubise, rue des Francs-Bourgeois, appartements du prince de Soubise, quatre haut-reliefs en plâtre, 1738 :
      • La Fable et la Vérité[2] ;
      • L'Arithmétique[3] ;
      • L'Épopée et la Tragédie[4] ;
      • L'Astronomie[5] ;
    • Musée Cognacq-Jay : Portrait d'Ulrich Frédéric Waldemar, comte de Lœwendahl (1700-1755), 1745-1750, buste en terre cuite sur piédouche en porphyre rouge d'Égypte[6] ;
    • Musée du Louvre :
      • Vertumne et Pomone, 1760, groupe en pierre[7] ;
      • Portrait de l'architecte Ange-Jacques Gabriel (1698-1782), buste en marbre[8] ;
      • Portrait du physicien et naturaliste René-Antoine Ferchault de Réaumur (1683-1757), 1751, buste en terre cuite[9] ;
      • Fillette au fichu, 1769, buste, plâtre original[10] ;
      • Louis XV, roi de France et de Navarre (1710-1774), statuette en terre cuite, esquisse pour la statue réalisée en bronze dans une niche de l'hôtel de ville sur la place royale de Rennes, faisant partie du monument inauguré en 1751[11] ;
      • Réduction du monument à Louis XV élevé à Rennes, 1777, groupe en bronze[12] ;
      • Modèle du monument à Louis XV destiné à la ville de Rouen, 1772, groupe en bronze[13] ;
      • Portrait du peintre Noël Nicolas Coypel (1690 - 1734), 1730, buste en terre cuite[14] ;
      • Portrait de Marie-Adélaïde de France, dite Madame Adélaïde, fille de Louis XV (Versailles, 1732-Trieste, 1800), buste en marbre[15] ;
      • Portrait d'Ulrich Frédéric Waldemar, comte de Lœwendahl, maréchal de France (1700-1755), vers 1750, buste en marbre[16] ;
  • Tours, musée des beaux-arts : Portrait de Jean Florent de Vallière (1667-1759), inspecteur général de l'Artillerie ;
  • Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon :
    • Portrait de Louis Phélypeaux, comte de Saint-Florentin, duc de la Vrillière (1705-1777), 1759, buste en marbre ;
    • Portrait de Louis XV, roi de France et de Navarre (1710-1774), 1769, buste en marbre ;
Au Portugal

Élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Simone Hoog, Musée national de Versailles. Les sculptures. I - Le musée, préface de Jean-Pierre Babelon, avec la collaboration de Roland Brossard, Réunion des musées nationaux, Paris, 1993

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :