Meretz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meretz
מרצ
Image illustrative de l'article Meretz
Logo officiel
Présentation
Leader Zahava Gal-On
Fondation 1992
Siège Tel-Aviv, Israël
Positionnement Gauche
Idéologie Social démocratie
Sécularisme
Écologisme
Sionisme travailliste
Progressisme
Affiliation européenne Parti socialiste européen (membre observateur)
Affiliation internationale Alliance progressiste
Internationale socialiste
Couleurs vert
Site web http://www.meretz.org.il/
Représentation
Députés
5 / 120

Meretz (hébreu : מרצ, en français "Énergie") est un parti politique israélien de la gauche, laïc et socialiste, membre de l’Internationale socialiste et observateur du Parti socialiste européen. Il est lié au mouvement Hachomer Hatzaïr et au Kibboutz Artzi.[réf. souhaitée]

Créé en 1992 à partir du Mapam, il s’est fondu en décembre 2003 avec le parti Shahar de Yossi Beilin et « Choix démocratique » de Roman Bronfman pour former le nouveau parti Yachad (en hébreu : יח"ד qui signifie « Ensemble » mais est également l’acronyme de « Israël social démocratique » en hébreu). Cependant depuis plusieurs années, ce parti s’appelle tout simplement Meretz.

Meretz se définit comme sioniste[1] et socialiste. Il soutient l’Initiative de Genève pour la paix signée Yossi Beilin. Il soutient le principe de « Deux Peuples, Deux États ».[réf. nécessaire]

Pour la politique intérieure israélienne, il défend les principes de la justice sociale et lutte contre le démantèlement des systèmes de protections sociales.[réf. nécessaire]

Meretz est le parti sioniste le plus à gauche de l'échiquier politique israélien.[non neutre]

Élus[modifier | modifier le code]

20e Knesset (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Année  % Mandats Rang Gouvernement
1992 9,6
12 / 120
3e Rabin II (1992-1995), Peres I (1995-1996)
1996 7,4
9 / 120
5e Opposition
1999 7,6
10 / 120
4e Barak (1999-2001), opposition (2001-2003)
2003 5,2
6 / 120
6e Opposition
2006 3,8
5 / 120
9e Opposition
2009 3,0
3 / 120
10e Opposition
2013 4,5
6 / 120
8e Opposition
2015 3,9
5 / 120
10e Opposition

Anecdote[modifier | modifier le code]

Au moment de choisir le nouveau nom en 2003, les dirigeants avaient d’abord opté pour Yaad signifiant « but » en hébreu. Or du fait de la quasi homophonie avec le vocable « poison » en russe (Яд), langue alors de 20 % de la population, cette idée fut abandonnée au profit de « Meretz ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]