Les Verts mondiaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Verts mondiaux
Global Greens
Logo de l’association
Cadre
But Fédérer les partis verts qui adhèrent à charte des Verts mondiaux
Fondation
Fondation (Canberra)
Identité
Siège Rue Wiertz 31, B-1050 Bruxelles, Belgique
Coordinateur Keli Yen (depuis novembre 2015)[réf. souhaitée]
Site web globalgreens.org

Les Verts mondiaux (en anglais : Global Greens) est un réseau international, fondé en 2001 à Canberra, par des partis verts adhérents de la charte des Verts mondiaux. Leur attention est surtout tournée vers le climat et le contrôle du nucléaire.

Partis membres[modifier | modifier le code]

Fondé en 2001, les Verts mondiaux est un parti politique global de structure flexible, dont les sujets de prédilection sont le climat et le contrôle du nucléaire[1].

Les Verts mondiaux rassemblent des partis écologiques de plusieurs pays (dont Groen et Ecolo en Belgique, le Parti vert au Canada et Europe Écologie Les Verts en France) en une alliance qualifiée de non rigide[2]. Les partis adhérents de ce réseau ont adopté une charte commune[3]. Cette charte est centrée sur six idées : sagesse environnementale, justice sociale, démocratie participative, non-violence, durabilité et respect de la diversité[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Patomäki, Katarina Sehm. et Ulvila, Marko., Global political parties, Zed Books, , 176 p. (ISBN 978-1-84277-918-7, 1842779184 et 9781842779170, OCLC 155755237, lire en ligne)
  2. « Foreign Greens Think the US Green Party Needs to Ditch Jill Stein », Vice (consulté le 25 janvier 2019).
  3. Charte du réseau Clobal Greens
  4. « Quebec Election 2018 : Get To Know The Parties You'll Be Voting For », HuffPost (consulté le 25 janvier 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Statuts des Verts Mondiaux, La Paz, Bolivie, , 10 p., pdf (lire en ligne) .
  • (en) Statutes of the Global Greens, , 11 p., pdf (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]