Verts écologistes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Grèce
Cet article est une ébauche concernant la Grèce.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Verts écologistes
Οικολόγοι Πράσινοι
Image illustrative de l'article Verts écologistes
Logo officiel
Présentation
Direction Comité exécutif
Fondation 7 décembre 2002
Siège 31, Kolokotronis St., 105 62; Athènes
Positionnement Gauche
Idéologie Écologie politique
Affiliation européenne Parti vert européen
Affiliation internationale Global Greens
Couleurs vert
Site web http://www.ecogreens-gr.org
Représentation
Députés
2 / 300
Périphéries de la Grèce
26 / 703
Députés européens
0 / 21

Les Verts écologistes (en grec moderne, Οικολόγοι Πράσινοι - Oikologoi Prasinoi, OP) est un parti politique grec, fondé les 7 et 8 décembre 2002. De type écologiste, il appartient au Parti vert européen.

Stand électoral des Verts écologistes à Athènes lors des élections législatives grecques de 2007.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la fusion ayant amené à leurs créations, les Verts écologistes ont échoué à obtenir des députés, aux élections européennes de 2004 (0,7%), comme aux élections législatives de 2007 (1,17%).

Néanmoins, lors des élections européennes de 2009, en réunissant 3,5% des suffrages, ils sont parvenu à faire élire le journaliste Michális Tremópoulos au Parlement européen. Ils n'ont par la suite pas réussi à transformer cet essai ; le parti n'ayant pas dépassé le seuil électoral des 3%, nécessaire à l'obtention de députés européens et nationaux, ni lors élections législatives de mai et juin 2012, ni lors des élections européennes de 2014, perdant ainsi leur représentation européenne.

En vue des élections législatives de 2015, les Verts écologistes ont signé un accord avec SYRIZA[1]. Aussi, la victoire de la coalition a permis l'élection de George Dimaras, premier député du parti à la Voulí[2].

Conformément à ce même accord, Giannis Tsironis, journaliste et membre de la direction du parti, est devenu, lors de la création du gouvernement Tsípras I, ministre adjoint chargé de l'Environnement, de l'Énergie et du Changement climatique, rattaché à Panayótis Lafazánis, ministre de la Restructuration de la production, de l'Environnement et de l'Énergie.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections parlementaires[modifier | modifier le code]

Année Voix  % Sièges Rang
2007 75 529
1,1
0 / 300
6e
2009 173 964
2,5
0 / 300
6e
mai 2012 185 410
2,9
0 / 300
8e
juin 2012 54 421
0,9
0 / 300
10e
janvier 2015a  -
-
1 / 300
-
septembre 2015a  -
-
2 / 300
-

a Avec SYRIZA.

Élections européennes[modifier | modifier le code]

Année Voix  % Sièges Rang Groupe
2004
40 873
0,7 %
0 / 25
8e
2009
178 964
3,5 %
1 / 22
6e Verts/ALE
2014a 
51 673
0,9 %
0 / 21
14e

a Avec le Parti pirate.

Sources[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]