Parti vert d'Aotearoa Nouvelle-Zélande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parti vert d'Aotearoa Nouvelle-Zélande
(en) Green Party of Aotearoa New Zealand
(mi) Rōpū Kākāriki o Aotearoa
Image illustrative de l'article Parti vert d'Aotearoa Nouvelle-Zélande
Logotype officiel.
Présentation
Chef James Shaw
Fondation
Siège Wellington (Nouvelle-Zélande)
Positionnement Gauche
Idéologie Écologie politique
Affiliation internationale Global Greens
Couleurs Vert
Site web greens.org.nz
Représentation
Chambre des représentants
8 / 120

Le Parti vert d'Aotearoa Nouvelle-Zélande (en anglais : Green Party of Aotearoa New Zealand et en maori de Nouvelle-Zélande : Rōpū Kākāriki o Aotearoa) est un parti politique écologiste de gauche en Nouvelle-Zélande.

De par ses statuts, il est co-dirigé par une femme et par un homme. La démission de Metiria Turei le 9 août 2017 laisse vacant le poste de co-dirigeante, tandis que James Shaw est co-dirigeant.

À la suite des élections législatives de septembre 2017, au cours desquelles il obtient 6,3 % des voix et huit sièges au Parlement, le Parti vert entre au gouvernement pour la première fois de son histoire, dans le cadre d'un accord avec le Parti travailliste de la nouvelle Première ministre Jacinda Ardern et le parti Nouvelle-Zélande d'abord. Il obtient trois ministères, en dehors du cabinet afin de ne pas être contraint par le principe de solidarité ministérielle : James Shaw est nommé ministre du Changement climatique, Julie Anne Genter ministre des Femmes, et Eugenie Sage ministre du Patrimoine[1],[2].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections parlementaires[modifier | modifier le code]

Année Votes Sièges Gouvernement
Voix %
1990 124 915 6,85
0 / 97
Opposition
1993 Membre de l'Alliance (en)
0 / 99
Opposition
1996 Membre de l'Alliance (en)
3 / 120
Opposition
1999 106 560 5,16
7 / 120
Soutien sans participation
2002 142 250 7,00
14 / 120
Opposition
2005 120 521 5,07
6 / 121
Opposition
2008 157 613 6,72
9 / 122
Opposition
2011 247 372 11,1
14 / 121
Opposition
2014 257 356 10,7
14 / 121
Opposition
2017 162 443 6,3
8 / 120
Gouvernement

Élus et responsables du parti[modifier | modifier le code]

Coleaders[modifier | modifier le code]

Le Parti vert de Nouvelle-Zélande a toujours deux coleaders, une femme et un homme.

Coleaders féminines[modifier | modifier le code]

Coleaders masculins[modifier | modifier le code]

Membres du Parlement[3][modifier | modifier le code]

Actuels[modifier | modifier le code]

  • Gareth Hughes (depuis 2010)
  • Eugenie Sage (depuis 2011)
  • Jan Logie (depuis 2011)
  • Julie Anne Genter (depuis 2011)
  • James Shaw (depuis 2014)
  • Marama Davidson (depuis 2015)
  • Golriz Ghahraman (depuis 2017)
  • Chlöe Swarbrick (depuis 2017)

Anciens[modifier | modifier le code]

  • Jeanette Fitzsimons (1996-2010)
  • Rod Donald (1996-2005)
  • Phillida Bunkle (1996-1997, est restée au sein de l'Alliance lorsque les Verts quittèrent cette coalition)
  • Nándor Tánczos (1999-2008)
  • Ian Ewen-Street (1999-2005)
  • Mike Ward (2002-2005)
  • Sue Bradford (1999-2009)
  • Sue Kedgley (1999-2011)
  • Keith Locke (1999-2011)
  • Metiria Turei (2002-2017)
  • Russel Norman (2008-2015)
  • Kevin Hague (2008-2016)
  • Catherine Delahunty (2008-2017)
  • Kennedy Graham (2008-2017)
  • David Clendon (2009-2017)
  • Holly Walker (2011-2014)
  • Mojo Mathers (2011-2017)
  • Steffan Browning (2011-2017)
  • Denise Roche (2011-2017)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Green Party of Aotearoa New Zealand » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]