Mouvement civique 10

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mouvement civique 10
(it) Movimento Civico10
Image illustrative de l’article Mouvement civique 10
Logotype officiel.
Présentation
Fondation
Siège 4, via Ca’ dei Lunghi
Cailungo, Borgo Maggiore
Positionnement Gauche
Idéologie Socialisme démocratique
Écologisme
Couleurs Jaune
Site web Site officiel
Représentation
Grand Conseil général
10 / 60

Le Mouvement civique 10 (en italien : Movimento Civico10) est un parti politique saint-marinais de gauche, créé en 2012.

Historique[modifier | modifier le code]

Le mouvement est fondé le entre autres par Matteo Ciacci, élu municipal de Saint-Marin, Stiven Muccioli, à l'époque directeur du site d'informations Libertas.sm et Andrea Zafferani, ancien membre de l'Alliance populaire et capitaine-régent en 2010-2011[1].

Lors du référendum du 20 octobre 2013 portant sur l'ouverture d’une procédure d’adhésion de Saint-Marin à l'Union européenne, le Mouvement civique 10 soutient le « oui ».

Lors des élections législatives de 2016, le mouvement se présente au sein de la coalition Adesso.sm avec la Gauche unie et République du futur. La coalition l'emporte au second tour avec 57,92 % des voix et obtient 35 sièges au Grand Conseil général, dont 10 pour le Mouvement civique 10. Andrea Zafferani et Franco Santi sont nommés respectivement secrétaires d'État, le premier à l'Industrie et au Commerce et le second à la Santé et la Sécurité sociale.

Programme politique[modifier | modifier le code]

Parti de gauche et écologiste, le Mouvement civique 10 est aussi partisan de la cyberdémocratie et s'oppose au système de la particratie. Il est également pro-européen.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Résultats des élections au Grand Conseil général
Année % Sièges Gouvernement
2012[2] 6,69
4 / 60
Opposition
2016[3] 9,26
10 / 60
Gouvernement

Références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « San Marino. Nasce Movimento Civico 10, tra i fondatori anche il Direttore di Libertas.sm, Stiven Muccioli », sur Giornale San Marino,
  2. Le parti brigue les suffrages au sein de la coalition Citoyenneté active.
  3. Le parti brigue les suffrages au sein de la coalition Adesso.sm.

Lien externe[modifier | modifier le code]