Margaret Cavendish

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant anglais image illustrant  une femme de lettres
Cet article est une ébauche concernant une personnalité anglaise et une femme de lettres.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Margaret Cavendish (homonymie).
Margaret Cavendish
Mary Lucas.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Philosophe, scientifique, poétesse, écrivaine, essayiste, écrivaine de science-fiction, féministeVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint

Margaret Cavendish, duchesse de Newcastle upon Tyne (1623 - 15 décembre 1673) est une aristocrate anglaise, un écrivain prolifique, philosophique et une scientifique. Née Margaret Lucas, elle était la plus jeune sœur des royalistes Sir John et Sir Charles Lucas. Elle devient une suivante de la reine Henriette de France et voyage avec elle lors de son exil en France, vivant pour un temps à la cour du jeune roi Louis XIV. Elle devient la deuxième femme de William Cavendish, 1er duc de Newcastle upon Tyne, en 1645, alors qu'il est encore marquis.

Son roman The Blazing World (en) est une des premières œuvres de science-fiction. Elle prend aussi la défense des droits des femmes contre le rôle de genre stéréotypé.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alexandra G. Bennett (éd.), Bell in Campo and the Sociable Companions, Peterborough, ON: Broadview Press, 2002.
  • Eileen O'Neill (éd.), Observations upon Experimental Philosophy, New York: Cambridge UP, 2001.
  • Sylvia Bowerbank et Sara Mendelson (éd.), Paper Bodies: A Margaret Cavendish Reader, Peterborough, ON: Broadview Press, 2000 (ISBN 978-1-55111-173-5).
  • James Fitzmaurice (éd.), Sociable Letters, Peterborough, ON: Broadview Press, 2004.
  • Kate Lilley (éd.), The Description of a New World Called the Blazing World and Other Writings, London: William Pickering, 1992.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :