Sabrina Calvo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sabrina Calvo
Description de cette image, également commentée ci-après
Sabrina Calvo à la librairie Michèle Firk, à Paris, en mai 2018.
Nom de naissance David Calvo
Naissance (44 ans)
Drapeau de la France Marseille
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Sabrina Calvo, née David Calvo le à Marseille en France, est une écrivaine, conceptrice de jeux, dessinatrice et scénariste autodidacte. Elle habite entre Montréal[1] et Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1997 parait le premier roman de Sabrina Calvo, Délius, une chanson d'été. Le livre fait référence notamment au compositeur Frederick Delius et le titre reprends celui d'une chanson de Kate Bush, Delius (Song of Summer), parue sur l'album Never for Ever[2]'[3]. La couverture du livre de Calvo s'inspire de la pochette de l'album de Bush[4],[5].

En 2004, sur un scénario de Sabrina Calvo, Thomas Azuélos dessine Télémaque[6], où s'exprime le « monde onirique et déjanté » de Sabrina Calvo. En 2006, le tandem édite Akhénaton, co-écrite avec Thomas Azuélos abordant le sujet de la transidentité. ActuaBD décrit l'œuvre comme « Un album radical, au style minimaliste et débridé » dont « l’histoire est terriblement difficile à suivre »[7].

En 2015, Sabrina Calvo publie Sous la Colline où elle parle de transidentité[8]. Elle se déclare personne trans dans l'émission Mauvais Genre enregistrée lors de l'édition 2017 du festival des Utopiales[9].

Elle est réputée pour son imagination débridée, son travail reflétant son exploration du réalisme magique, du transréalisme (en) et du fantastique[réf. souhaitée].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • John Frog - in Fantasy (Fleuve noir)
  • Acide organique (recueil, 2005, Les Moutons électriques)
  • Dolorès - in Toreo de Salon (2006, Au Diable Vauvert)
  • Instructions au sosie - in Fiction #4 (2006, Les Moutons électriques)
  • Noël dans la cathédrale de Reims - in Fiction Spécial #2 (2007, Les Moutons électriques)
  • Nid de coucou (recueil, 2007, Les Moutons électriques)
  • Oui, avec Fabrice Colin - inFiction #7 (2008, Les Moutons électriques)
  • Un soleil d'hexagones - in Yellow Submarine (2008, Les Moutons électriques)
  • Je vous prends tous un par un - in Retour sur l'horizon (2009, Denoël)
  • Effondrement des colonies - in Le Jardin schizologique (2011, La Volte)
  • Pragmata - in Angle Mort #2 (2011)
  • La Pythie de la Capelette - in La Brousse (2011-2012)
  • Le Cul du loup - in Faites demi-tour dès que possible, territoires de l'imaginaire (2014, La Volte)
  • Anonyme - in Adar, Retour à Yirminadingrad (2017, Dystopia Workshop)
  • Parfum d'une mouffette - in Au bal des Actifs, Demain le travail (2017, La Volte)
  • Mkraow - in Les Clés d'argent des Contrées des rêves (2017, Mnémos)
  • Et pourtant le ciel est toujours là - in Carbone #1 (2018)
  • Cagole d'Azur - in Marseille, an 3013 (2018, éditions Gaussen)
  • Déliance - In Utopiales 2018 (2018, ActuSF)
  • Reliance - In Visions Solidaires pour Demain #3 (2018)

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  • Kaarib, avec Jean-Paul Krassinsky, Dargaud)
    • La Dernière vague (1999)
    • Les Palmiers noirs (2001)
    • Pièces de huit (2003)
  • AK, misère, maladie avec Jean-Paul Krassinsky et Laetitia Schwendimann, (2003, 2006, Carabas Révolution)
  • Télémaque, avec Thomas Azuélos (2004, Carabas Révolution)
  • Akhenaton, avec Thomas Azuélos (2006, Carabas Révolution)
  • La Guerre civile mondiale, pour le collectif anAmnésie (2007, Carabas Révolution)
  • Constellations, avec David Richard (2008, Ankama)
  • Vorax, avec Gabriel Delmas (2010, Quadrants)
  • Le Grand Doudou, in Les fables de la poubelle 2 avec Jean-Paul Krassinsky (2010, Dargaud)

Ludographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Le Pendu, un supplément pour Nephilim (Multisim, 1997)
  • Al Amarja, un supplément pour Conspirations (Halloween Concept, 2002)
  • The Great God Pan (1999)
  • Dead pixel (Ankama Play, 2009)
  • Dream of Lu-Fu (Ankama Play, 2010)
  • Worship Prokra (2011)
  • Islands of Wakfu (Ankama Play, 2011)
  • Wakfu TCG (Ankama, 2012)
  • Coin of destiny - avec Jurie Horneman et Andy Schmoll (2012)
  • Godsrule (Gogogic, 2012)
  • Dofus: Battles 2 (Ankama Games, 2012)
  • Wakfu (Ankama Games, 2012)
  • Calvinball - avec Étienne Mineur (ENSAD, 2012)
  • The building is... (Hide & Seek, 2012)
  • Chocolate chippies (Hide & Seek, 2012)
  • A squirrel's life (Hide & Seek, 2012)
  • Greedy Grub (Pixowl, 2013)
  • Starlay (Volumique, 2013)
  • Pachalafaka (LAGameSpace, 2013)
  • Kwaan (Ankama Games, 2016)
  • World of Yo-Ho (Volumique, 2016)
  • #SelfCare (Tru Luv, 2018)
  • The InnerFriend (Playmind, 2018)
  • Oniri (Tourmaline, 2018)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Sabrina Calvo a co-scénarisé la fiction en réalité virtuelle 7 Lives, réalisée par Jan Kounen[13]. 7 Lives fait partie de la sélection VR 2019 du Tribeca Film Festival.[14]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Vive l’île de Montréal libre ! », sur lemonde.fr, .
  2. « Envois et dédicaces », sur books.google.fr, Septentrion Presses Universitaires : « Pour Kate Bush et mon cher Délius, qui m'ont tant donné, je cueille cette fleure. ».
  3. Erwann Perchoc, « Rock'n'write : David Calvo »,  : « Une chanson de Kate Bush sert de titre à ton roman Délius. Dans ton dernier en date, Elliot du Néant, The Riddle de Nick Kershaw, tient un grand rôle… As-tu été bercé par les années 80 ? J'ai été ado dans les années 80, forcément, j'ai un certain faible pour ces sons. Aujourd'hui, on appelle ça être hipster. Bon. J'assume.[...] C'est une inspiration de tous les jours, Kate. ».
  4. « Delius, une chanson d'été », sur babelio.com, .
  5. « Never For Ever : petite histoire d’une grande pochette… », sur thefishpeople.unblog.fr, .
  6. Laurent Queyssi, « Télémaque », sur Actua BD,
  7. David Taugis, « Akhénaton - par Azuélos et Calvo - Carabas », sur Actua BD,
  8. « Fantastinet – Rencontre avec David Calvo », sur fantastinet.com, (consulté le 16 mai 2018)
  9. « Les Vertiges du temps : Mauvais Genres aux Utopiales à Nantes, 2017 », France Culture,‎ (lire en ligne, consulté le 11 novembre 2017)
  10. « Julia Verlanger - Prix littéraire - nooSFere », sur www.noosfere.org (consulté le 14 février 2019)
  11. « 2016 | Prix Bob Morane » (consulté le 14 février 2019)
  12. « GPI - Palmarès 2018 », sur gpi.noosfere.org (consulté le 14 février 2019)
  13. « 7 Lives | 2019 Tribeca Film Festival », sur Tribeca (consulté le 7 avril 2019)
  14. « "7 Lives" au Tribeca Film Festival », sur www.francetelevisions.fr (consulté le 7 avril 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie secondaire[modifier | modifier le code]

  • « David Calvo, Wonderful », in Panorama illustré de la fantasy & du merveilleux, Les moutons électriques éditeur, 2004 (p. 407-408).

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • Fantasy Stars : Auteurs de fantasy et gamers, documentaire d'Olivier Gand, diffusé pour la première fois en ligne sur la chaîne Nolife le 6 juin 2011. (Documentaire consacré à un groupe d'auteurs de fantasy et de fantastique français et à leur rapport au monde du jeu vidéo.)

Liens externes[modifier | modifier le code]