Le Pavillon des hommes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Pavillon des hommes
大奥
(Ōoku)
Type Josei
Genre Uchronie
Manga
Auteur Fumi Yoshinaga
Éditeur (ja) Hakusensha
(fr) Kana
Prépublication Drapeau du Japon Melody
Sortie initiale en cours
Volumes 12
Film japonais
Réalisateur
Sortie
Drama japonais : Ōoku: Arikoto Iemitsu Hen
Réalisateur
1re diffusion
Film japonais : Ōoku: Emonnosuke・Tsunayoshi Hen
Réalisateur
Sortie

Le Pavillon des hommes (大奥, Ōoku?) est une série josei manga dessinée et écrite par Fumi Yoshinaga. Le manga est prépublié dans le magazine Melody de l'éditeur japonais Hakusensha depuis 2005. Il a été relié en douze tomes en juin 2015. Il est traduit en anglais, édité en Amérique du Nord par Viz Media sous le titre Ōoku: The Inner Chambers, ainsi qu'en version française par Kana.

Le manga est adapté en un film live réalisé par Fuminori Kaneko sorti le au Japon. Un drama a ensuite été diffusée entre octobre et décembre 2012, et un second film est sorti le .

Ce manga est une uchronie librement inspirée de l'histoire du shogunat Tokugawa.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À l'époque d'Edo, une maladie, la variole du tengu, touchant uniquement les hommes, dévaste la population du pays. Les femmes, plus nombreuses que les hommes, prennent le pouvoir. Le pays est dirigé par le shōgun (une femme en l'occurrence) qui dirige Le pavillon des hommes, où les membres de ce pavillon (uniquement des hommes) vivent coupés du monde extérieur. Aucune information ne doit sortir de ce pavillon.

Mizuno Yûnoshin, un jeune samouraï qui vient d'arriver au pavillon, devient très vite chūro, une des personne les plus puissantes du pavillon.

Le7e shōgun meurt juste après l'arrivée de Mizuno. Le 8e shōgun, Tokugawa Yoshimune Onobu, comme toutes les autres, doit, en arrivant, choisir le concubin secret, qui passera une nuit avec le shōgun et qui sera par la suite exécuté pour avoir violé la virginité du shōgun. Mizuno est choisi pour cette tâche.

L'histoire revient dans le passé au temps où les shōguns étaient des hommes. Le 2e shōgun, un homme, n'a pour héritier qu'une fille. Celle-ci doit alors se travestir pour gouverner en se faisant passer pour son père, Iemitsu. Arikoto, un de ses concubins, lui fait changer d'avis et fait révéler Iemitsu, le 3e shōgun à ses compagnons du pavillon, sous l'apparence d'une femme.

Grâce à la variole du tengu, les shōgun restèrent des femmes.

Manga[modifier | modifier le code]

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] ISBN 4-592-14301-9[ja 1] [fr 1] ISBN 978-2-5050-0712-8[fr 1]
2 [ja 2] ISBN 4-592-14302-7[ja 2] [fr 2] ISBN 978-2-5050-0713-5[fr 2]
3 [ja 3] ISBN 978-4-592-14303-1[ja 3] [fr 3] ISBN 978-2-5050-0784-5[fr 3]
4 [ja 4] ISBN 978-4-592-14304-8[ja 4] [fr 4] ISBN 978-2-5050-0854-5[fr 4]
5 [ja 5] ISBN 978-4-592-14305-5[ja 5] [fr 5] ISBN 978-2-5050-0855-2[fr 5]
6 [ja 6] ISBN 978-4-592-14306-2[ja 6] [fr 6] ISBN 978-2-5050-1157-6[fr 6]
7 [ja 7] ISBN 978-4-592-14307-9[ja 7] [fr 7] ISBN 978-2-5050-1246-7[fr 7]
8 [ja 8] ISBN 978-4-592-14308-6[ja 8] [fr 8] ISBN 978-2-5050-1935-0[fr 8]
9 [ja 9] ISBN 978-4-592-14309-3[ja 9] [fr 9] ISBN 978-2-5050-6033-8[fr 9]
10 [ja 10] ISBN 978-4-592-14310-9[ja 10] [fr 10] ISBN 978-2-5050-6144-1[fr 10]
11 [ja 11] ISBN 978-4-592-14545-5[ja 11] [fr 11] ISBN 978-2-5050-6297-4[fr 11]
12 [ja 12] ISBN 978-4-592-145462-5[ja 12]  

Adaptations live[modifier | modifier le code]

Le est sorti au Japon Ōoku (titre international : The Lady Shogun and Her Men), une adaptation en film live du manga. Il a été réalisé par Fuminori Kaneko et scénarisé par Natsuko Takahashi[1]. Cette adaptation suit le premier arc de l'histoire, relaté dans le premier volume du Pavillon des hommes. Ainsi, les premiers rôles sont joués par Kazunari Ninomiya dans le rôle de Hiroyuki Mizuno et Kō Shibasaki dans le rôle de Yoshimune[2].

Un second film ainsi qu'un drama ont ensuite été annoncés en janvier 2012[3]. Le drama a été diffusé entre octobre et décembre 2012, et le second film intitulé Ōoku: Emonnosuke・Tsunayoshi Hen est sorti le 22 décembre 2012[4],[5].

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et liste complète sur l'Internet Movie Database[1].

Réception[modifier | modifier le code]

Le Pavillon des hommes a remporté un prix spécial du jury au Sense of Gender Awards de la Japanese Association of Feminist Science Fiction and Fantasy (Association japonaise de science-fiction et de fantastique féministe) en 2005[6] et le prix d'excellence au Japan Media Arts Festival en 2006[7].

En 2008, le manga est nominé pour le premier Prix Manga Taishō[8]. En , la série reçoit le Grand Prix du prix culturel Osamu Tezuka[9]. En 2011, il est récompensé par le prix Shōgakukan dans la catégorie Shōjo[10].

Le premier volume du manga fait partie de la liste du « Top 10 des meilleurs romans graphiques des adolescents » (Top Ten Great Graphic Novels for Teens) établie par Yalsa[11]. Les volumes 1 et 2 du manga ont remporté le Prix James Tiptree, Jr. en 2009[12].

L'adaptation cinématographique de la série est nommée aux Nippon Akademī-shō en 2011 dans la catégorie « Meilleur direction artistique »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Ōoku sur l’Internet Movie Database
  2. (en) « Ōoku: The Inner Chamber Manga Gets Live-Action Film », sur Anime News Network,‎ (consulté le 13 mars 2011)
  3. (en) « Ōoku: The Inner Chambers Manga Gets Live-Action TV Drama, 2nd Film », sur Anime News Network
  4. (en) « 2nd Ōoku Film's Teaser Centers on Female Shogun's Harem Member », sur Anime News Network
  5. (en) « 2nd Ōoku Live-Action Film's Preview Streamed », sur Anime News Network
  6. (ja) « Gender-SF 2005 SoG Awards: YOSHINAGA Fumi », sur The Japanese Association of Feminist Science Fiction and Fantasy (consulté le 26 mai 2010)
  7. (en) « 2006 Japan Media Arts Festival: Excellence Prize OHOKU », sur Japan Media Arts Festival (consulté le 26 mai 2010)
  8. (en) « 12 Titles Nominated for 1st Ever Manga Taisho Awards », Anime News Network
  9. (en) « 13th Tezuka Osamu Cultural Prize Winners Announced », sur Anime News Network (consulté le 3 mai 2010)
  10. (ja) « Liste des lauréats du prix Shōgakukan », sur Shōgakukan (consulté le 9 décembre 2014)
  11. (en) « 2010 Top Ten Great Graphic Novels for Teens », sur American Library Association (consulté le 26 mai 2010)
  12. (en) « James Tiptree, Jr. Award 2009 Winners », sur The James Tiptree, Jr. Literary Award (consulté le 26 mai 2010)

Édition japonaise

  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3
  4. a et b Tome 4
  5. a et b Tome 5
  6. a et b Tome 6
  7. a et b Tome 7
  8. a et b Tome 8
  9. a et b Tome 9
  10. a et b Tome 10
  11. a et b Tome 11
  12. a et b Tome 12

Édition française

  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3
  4. a et b Tome 4
  5. a et b Tome 5
  6. a et b Tome 6
  7. a et b Tome 7
  8. a et b Tome 8
  9. a et b Tome 9
  10. a et b Tome 10
  11. a et b Tome 11

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Lucie Fontaine, « Le pavillon des hommes », Manga 10 000 Images, Versailles, Editions H, no 3,‎ , p. 208-209 (ISBN 978-2-9531781-4-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]