Manifestations contre SOPA et PIPA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Capture d'image de Wikipédia en anglais lors du blocage du 18 janvier.

Un nombre de manifestations contre deux législations proposées aux Congrès américainStop Online Piracy Act (SOPA) et PROTECT IP Act (PIPA) — ont été recensées le 18 janvier 2012. Certains sites tels que Reddit et Wikipédia (édition anglophone), ont bloqué leurs contenus en redirigeant les internautes vers des messages d'opposition. Des sites et autres organisations, tels que Google, Mozilla et Flickr, se sont également manifestés tout en laissant partiellement ou complètement l'accès leurs contenus. Les manifestations se sont étendues à travers le monde.

Le 16 janvier, le fondateur de Wikimedia Jimmy Wales et la directrice de la Wikimedia Foundation Sue Gardner annoncent le blocage temporaire des pages après un sondage de 72 heures. La date a été choisie pour coïncider avec d'autres sites, tels que Reddit, avec une durée de 24 heures et a débuté à h (EST) le 18 janvier[1].

Manifestations[modifier | modifier le code]

Sue Gardner lors d'une discussion concernant le blocage de Wikipédia en anglais au soir du 17 janvier 2012.

Communauté de Wikipédia[modifier | modifier le code]

Le blocage a été intentionnellement partiellement effectué ; les utilisateurs de Wikipédia pouvaient accéder aux contenus par le biais de la version mobile ou de sites miroirs, ou en appliquant le JavaScript ou diverses fonctions Internet[2],[3]. Les autres projets Wikimédia pouvaient également montrer leur opposition en soutenant la Foundation[4]. Ces autres éditions de Wikipédia ont exposé un bandeau pour soutenir leur opposition incluant : Wikipédia en allemand, Wikipédia en albanais, Wikipédia en arabe[5], Wikipédia en aragonais, Wikipédia en bengali[6], Wikipédia en bulgare, Wikipédia en catalan, Wikipédia en chinois, Wikipédia en coréen, Wikipédia en croate, Wikipédia en espagnol[7], Wikipédia en géorgien, Wikipédia en grec[8], Wikipédia en indonésien, Wikipédia en italien, Wikipédia en japonais[9], Wikipédia en néerlandais, Wikipédia en norvégien, Wikipédia en portugais, Wikipédia en russe[10], Wikipédia en serbe, Wikipédia en suédois, Wikipédia en turc[11], Wikipédia en ukrainien, Wikipédia en vietnamien[12] et Wikimedia Commons[13].

Autres sites[modifier | modifier le code]

Plus de 115 000 sites ont participé à la manifestation[14]Google annonce son intention de censurer son logo pour l'occasion. En cliquant sur le logo, les lecteurs sont informé sur ces législations qui menacent la liberté d'expression et une pétition sera organisée[15].

Le site de partage Flickr active une option pour ses utilisateurs qui permet de « censurer » un nombre illimité de photos en guise d'opposition face au SOPA/PIPA[16]. 4chan déroule une bannière et « censure » également les messages d'utilisateurs et images[17].

Réaction[modifier | modifier le code]

Pages principales des Wikipédia en japonais et en néerlandais le 18 janvier 2012, affichant leur soutien envers la protestation de Wikipédia en anglais.

Avant le blocage[modifier | modifier le code]

L'annonce du blocage a été rapporté partout dans le monde par le biais de divers médias. Ces médias incluent, par ordre alphabétique, ABC Australia[18], CBC[19], BBC[20] der Spiegel[21], Le Figaro[22] Le Monde[23], Libération[24], Fox News[25], The Guardian[26], Menafn[27], News Limited[28], Sky News[29], The Age[30], The Hindu[31], The New York Times[32],[33], The Washington Post[34], The Wall Street Journal[35] et The Times of India[36].

Pendant le blocage[modifier | modifier le code]

La Wikimedia Foundation rapporte qu'environ 162 millions d'internautes ont visité la version bloquée de Wikipédia pendant la période des 24 heures, dont au moins 4 millions d'entre eux ayant vérifié le bandeau concernant les législations[37]. Le visionnage de Wikipédia a constamment augmenté avec 17 535 733 millions de visionnages enregistrées, comparé au 4 873 388 le jour précédent[38]. Une pétition a été créée et lancée sur Google et a obtenue 4,5 millions de signatures[39]. MSNBC rapporte 2,4 millions de messages sur Twitter concernant le SOPA, le PIPA et les nombreux blocages faits durant les dernières 18 heures[40],[41].

Le blocage n'a volontairement pas été complet et, bien qu'aucune édition ne pût être faite, les internautes pouvaient accéder aux articles de Wikipédia en activant Javascript et en pressant la touche échap avant que l'écran de protestation ne se charge. Les articles étaient également accessibles par le biais de la version mobile de Wikipédia, en utilisant le cache Google, ou en visitant des sites miroir[42].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Websites blackout in SOPA anti-piracy protest », sur News.com.au,‎ 19 janvier 2012 (consulté le 19 janvier 2012)
  2. (en) Sebastian Anthony, « Surviving the Wikipedia blackout: Mirrors, caches, alternatives, apps, and more », sur ExtremeTech,‎ 18 janvier 2012 (consulté le 18 janvier 2012)
  3. (en) Emily Steel, « Need Wikipedia Wednesday? Here’s How to Access It », sur The Wall Street Journal,‎ 17 janvier 2012 (consulté le 17 janvier 2012)
  4. (en) John Sutter, « Why Wikipedia is going down at midnight », sur CNN,‎ 17 janvier 2012 (consulté le 17 janvier 2012)
  5. (ar) « ويكيبيدي » (consulté le 20 janvier 2012)
  6. http://bn.wikipedia.org/?oldid=1088587
  7. (es) « Protesta contre SOPA » (consulté le 20 janvier 2012)
  8. « Βικιλεξικό:Διαμαρτυρία κατά της SOPA και PIPA »
  9. (ja) « Bandeau japonais » (consulté le 20 janvier 2012)
  10. (ru) « Protestation contre SOPA en russe » (consulté le 20 janvier 2012)
  11. « MediaWiki:Sitenotice. Vikipedi, özgür ansiklopedi » (consulté le 19 janvier 2012)
  12. (en) « Banner: vi_SOPA » (consulté le 19 janvier 2012)
  13. / SOPA initiative screenshots Wikimedia Foundation Consulté le 19 janvier 2012.
  14. (en) Wortham, Jenna (19 janvier 2012). "Public outcry over antipiracy bills began as grassroots grumbling". New York Times. Consulté le 21 janvier 2012.
  15. (en) Greg Sandoval, « Google plans to use home page to protest SOPA », sur CNet,‎ 17 janvier 2012 (consulté le 17 janvier 2012)
  16. (en) Chloe Albanesius, « Flickr SOPA Protest Lets You Black Out Photos », sur PC Magazine,‎ 18 janvier 2012 (consulté le 18 janvier 2012)
  17. (en) « A Gallery Of The SOPA Blackout Protest Screens » (consulté le 19 janvier 2012)
  18. (en) « Wikipedia to go dark in piracy protest », sur ABC Australia (consulté le 17 janvier 2012)
  19. (en) « Wikipedia to go dark tonight protesting anti-piracy act », sur CBC (consulté en 17 janvier)
  20. (en) « Wikipedia joins web blackout in Sopa Act protest », sur BBC (consulté en 17 janvier)
  21. (de) « Wikipedia schaltet ab - aus Protest », sur spiegel.de (consulté le 17 janvier 2012)
  22. « Google se voile de noir pour protester contre la loi SOPA », sur Le Figaro,‎ 17 janvier 2012 (consulté le 19 janvier 2012)
  23. « Loi antipiratage : Wikipedia va fermer pendant 24 heures », sur lemonde.fr (consulté le 17 janvier 2012)
  24. Sophian Fanen, « Projet de loi Sopa : Internet piqué de grève », sur liberation.fr (consulté le 19 janvier 2012)
  25. (en) « Wikipedia to go Dark 24 Hours », Fox News,‎ 17 janvier 2012
  26. (en) Sweney Mark, « Wikipedia's blackout looms », sur The Guardian,‎ 17 janvier 2012 (consulté le 19 janvier 2012)
  27. (en) « Wikipedia to shut down in censorship row », sur Menafn.com (consulté le 17 janvier 2012)
  28. (en) « Wikipedia will black out for a whole day.... Oh, the horror », sur News Limited (consulté le 17 janvier 2012)
  29. (en) « Wikipedia Blackout In Anti-Piracy Law Protest », sur Sky News (consulté le 17 janvier 2012)
  30. (en) Georgia Wilkins, « Anti-piracy protest triggers Wikipedia shutdown », sur The Age (consulté le 17 janvier 2012)
  31. (en) « Wikipedia to go dark against U.S. anti-piracy bill », sur The Hindu (consulté le 19 janvier 2012)
  32. (en) Jenna, « Wikipedia to Go Dark on Wednesday to Protest Bills on Web Piracy », sur The New York Times (consulté le 19 janvier 2012)
  33. (en) Wortham Jenna, « Protest on Web Uses Shutdown to Take On Two Piracy Bills », sur NYTimes,‎ 17 janvier 2012 (consulté le 19 janvier 2012)
  34. (en) Melissa Bell, « Wikipedia blackout coming Jan. 18, says co-founder Jimmy Wales », sur The Washington Post (consulté le 19 janvier 2012)
  35. (en) « Wikipedia Plans Blackout Over Piracy Bill - WSJ.com », sur Dow Jones,‎ 17 janvier 2012 (ISSN 0099-9660, consulté le 19 janvier 2012)
  36. (en) Wikipedia to shut down for 24 hours - The Times of India
  37. (en) Jenna Wortham, « With Twitter, Blackouts and Demonstrations, Web Flexes Its Muscle », sur New York Times,‎ 18 janvier 2012 (consulté le 19 janvier 2012)
  38. (en) « Wikipedia article traffic statistics », stats.grok.se,‎ 19 janvier 2012 (consulté le 19 janvier 2012)
  39. (en) Corynne McSherry, « Thank You, Internet! And the Fight Continues », sur Electronic Frontier Foundation,‎ 18 janvier 2012 (consulté le 19 janvier 2012)
  40. (en) Athima Chansanchai, « Twitter: More than 2.4 million SOPA tweets », sur MSNBC,‎ 19 janvier 2012 (consulté le 19 janvier 2012)
  41. (en) Helen A.S. Popkin, « SOPA inspires Mark Zuckerberg's first tweet since 2009 », sur MSNBC,‎ 18 janvier 2012 (consulté le 19 janvier 2012)
  42. (en) Sebastian Anthony, « Surviving the Wikipedia blackout: Mirrors, caches, alternatives, apps, and more », sur ExtremeTech,‎ 18 janvier 2012 (consulté le 18 janvier 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]


Annexes[modifier | modifier le code]