Katherine Maher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maher.
Katherine Maher
Katherine Maher.jpg
Katherine Maher en 2016.
Fonction
Directrice générale de la Wikimedia Foundation
depuis le
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (35 ans)
WiltonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Présidente-directrice généraleVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Enregistrement vocal

Katherine Maher est une dirigeante américaine. Après avoir travaillé pour la Banque mondiale, l’UNICEF et chez AccessNow.org (en), où elle est directrice du plaidoyer, elle devient la directrice exécutive de la Wikimedia Foundation (WMF) en 2016.

Formation[modifier | modifier le code]

Katherine Maher a fait ses études à l’Institut de langue arabe de l’université américaine du Caire, de 2002 à 2003 et au College of Arts and Science de l’université de New York à partir de 2003, où elle a obtenu son bachelor degree en 2005[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Katherine Maher a été directrice exécutive en intérim à WMF de mars 2016 jusqu’à sa prise de poste définitive en juin. Elle avait auparavant travaillé à la Banque mondiale, à l’UNICEF et à AccessNow.org[2], où elle était directrice du plaidoyer[3],[4],[5].

À la Banque mondiale, Katherine Maher était consultante en technologie pour le développement international et de la démocratisation, travaillant sur les TIC pour la responsabilisation et la gouvernance, en se concentrant sur le rôle de téléphones mobiles et d’autres technologies pour aider la société civile et la réforme institutionnelle, en particulier dans le Moyen-Orient et en Afrique[6],[7]. Elle est co-auteur d’un chapitre sur « Making Government Mobile » dans une publication de la Banque mondiale sur l’« Information and Communications for Development: Maximizing Mobile » (2012)[8].

Elle rejoint la WMF comme directrice de la communication en avril 2014[4],[9],[10] et devient directrice exécutive par intérim près de deux ans plus tard, en mars 2016[3], à la suite de la démission de Lila Tretikov[11]. Sa nomination en tant que directrice exécutive a été annoncée par Jimmy Wales le 24 juin 2016 à Wikimania 2016, pour une prise de poste effective au 23 juin 2016[12].

En juin 2018, Katherine Maher fait partie des signataires d’une lettre ouverte destinée à l’UE portant sur l'article 13 de la nouvelle directive européenne sur le droit d'auteur, considérant que l’article peut générer des dommages économiques sur le marché numérique. L’article prévoit en effet que les entreprises doivent incorporer automatiquement la possibilité de rendre certaines œuvres inaccessibles, si les ayants droit le demandent[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 2000s - Katherine Maher / CAS ’05 », NYU Class Notes,‎ , p. 59 (lire en ligne [PDF]).
  2. (en) « The New Westphalian Web », sur Foreign Policy.
  3. a et b Lorente, Patricio (16 mars 2016).
  4. a et b Katherine Maher joins the Wikimedia Foundation as Chief Communications Officer.
  5. No, the U.S. Isn't 'Giving Up Control' of the Internet.
  6. [vidéo] Resisting Internet Censorship: Katherine Maher of Access at SHARE Beirut sur YouTube. [vidéo] « Resisting Internet Censorship- Katherine Maher of Access at SHARE Beirut », 9 octobre 2012 (consulté le 13 septembre 2018).
  7. People – Katherine Maher.
  8. Siddhartha Raja et Samia Melhem avec Matthew Cruse, Joshua Goldstein, Katherine Maher, Michael Minges et Priya Surya, 2012.
  9. Fitzsimmons, Michelle, 16 janvier 2016.
  10. Bradley, Diana, 15 mai 2014.
  11. Thank you for our time together.
  12. Foundation Board appoints Katherine Maher as Executive Director.
  13. « La directive sur le copyright de l'UE critiquée par des pionniers d'internet », sur http://datanews.levif.b, (consulté le 2 juillet 20118).

Liens externes[modifier | modifier le code]