Lotbinière (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lotbinière
Lotbinière (Québec)
Ensemble paroissial.
Drapeau de Lotbinière
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale Lotbinière
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Vacant
2021-2025
Code postal G0S 1S0
Constitution
Démographie
Gentilé Lotbiniérain, Lobiniéraine
Population 855 hab. ()
Densité 8,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 37′ nord, 71° 56′ ouest
Superficie 10 000 ha = 100 km2
Divers
Langue(s) Français
Code géographique 2433115
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Lotbinière
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Lotbinière
Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches
Voir sur la carte administrative de Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Lotbinière
Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches
Voir sur la carte topographique de Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Lotbinière
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Lotbinière est une municipalité du Québec d'environ 800 habitants située dans la MRC de Lotbinière dans la Chaudière-Appalaches[1]. Les habitants sont les Lotbiniérains, à la différence des habitants de la MRC, les Lotbiniérois[2]. Lotbinière fait partie de l'Association des plus beaux villages du Québec.

Cette municipalité, constituée le , a une superficie d'environ 100 km2 et a une densité d'environ 8,55 habitants/km2.

Les personnes de cette municipalité sont des Lotbiniérains et des Lotbiniéraines.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Lotbinière.

Lotbinière s’accroche au bord du plateau qui domine le fleuve Saint-Laurent sur son flanc sud, à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Québec. Lotbinière vit aujourd’hui essentiellement de l’agriculture.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

La municipalité tire son nom de la seigneurie concédée à René-Louis Chartier de Lotbinière par Jean Talon en 1672[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1861 1871 1881 1891 1901 1911
3 9802 1292 0101 8541 6221 574
1921 1931 1941 1951 1956 1961
1 5231 5491 6211 5001 6311 515
1966 1971 1976 1981 1986 1991
1 3581 2951 2071 1231 080975
1996 2001 2006 2011 2016 2021
1 008898931887812855

De 1981 à 2011, la population de Lotbinière a chuté de 20 %.

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[7].

Lotbinière
Maires depuis 2005
Élection Maire Qualité Résultat
2005 Maurice Sénécal Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Jean Bergeron Voir
2021 Aucune candidature Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Circonscriptions électorales provinciales et fédérales[modifier | modifier le code]

Lotbinière fait partie de la circonscription électorale fédérale de Lévis—Lotbinière[8] et fait partie de la circonscription électorale provinciale de Lotbinière-Frontenac[9].

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Transport[modifier | modifier le code]

La route 132 traverse cette municipalité.

Éducation[modifier | modifier le code]

Lotbinière contient une école primaire : L'École de la Berge.

L'école secondaire la plus près est l'École secondaire Pamphile-Le May à Sainte-Croix.

Toutes ces écoles font partie du Centre de services scolaire des Navigateurs.

Santé[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Journal municipal[modifier | modifier le code]

Le Phare est un journal municipal mensuel de Lotbinière[10].

Culture et loisirs[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Sur le plan de l'architecture religieuse, l'église catholique de Saint-Louis est érigée entre 1818 et 1822[11]. Elle est construite selon les plans de l'architecte François Baillairgé conseillé par le curé Jérôme Demers[12]. Elle possède un orgue de 1802 bâti par la maison Thomas Elliot[13] de Londres pour la cathédrale Holy Trinity de Québec[14]. Il a été électrifié en 1949 par la maison Casavant[14]. Elle est coiffée par une sculpture de saint Louis réalisée par Louis Jobin en 1888[15]. Associé à Jacques Leblond de Latour, son ancien maître-autel se trouve désormais à la chapelle des Sœurs-du-Bon-Pasteur à Québec[16]. Le noyau paroissial est complété par le presbytère[17] et le cimetière[18]. Ce dernier comprend un calvaire[19] et un charnier[20]. Les Servantes du Cœur Immaculé de Marie, dites aussi Sœurs du Bon-Pasteur, construisent un couvent à proximité de l'église en 1863[21],[22]. Érigée en 1834, la chapelle de procession de Saint-Louis se situe à la sortie du village[23]. Une plaque commémorant la naissance du poète Pamphile Le May est placée sur son terrain[24].

Sur le plan de l'architecture résidentielle, plusieurs maisons de pierre anciennes sont inscrites au Répertoire du patrimoine culturel du Québec. Classée en 1977, la maison François-Bélangé (1770-1784) constitue un exemple représentatif de l'architecture d'inspiration française[25]. Une grange-établie bâtie en 1934 se trouve dans son aire de protection[26]. D'autres immeuble patrimoniaux incluent la maison Ambroise-Chavigny-De La Chevrotière (1817)[27] et la maison Pagé (1815)[28].

Sur le plan de l'architecture commerciale, notons les moulins à eau du Domaine (1799)[29] et du Portage (1815-1817)[30].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire des municipalités : Lotbinière. mamrot.gouv.qc.ca. Consulté le 12 mars 2011.
  2. Commission de toponymie du Gouvernement du Québec. toponymie.gouv.qc.ca. Consulté le 12 mars 2011.
  3. « Fiche descriptive », sur www.toponymie.gouv.qc.ca (consulté le )
  4. « Fiche descriptive », sur toponymie.gouv.qc.ca (consulté le )
  5. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2006 - Lotbinière, MÉ » (consulté le )
  6. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2016 - Lotbinière, MÉ » (consulté le )
  7. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en )
  8. « Carte de la circonscription Lévis-Lotbinière, Élections Canada »
  9. « Circonscription Lotbinière-Frontenac, Élections Québec »
  10. « Journaux locaux municipaux », sur MRC de Lotbinière (consulté le )
  11. « Église de Saint-Louis - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  12. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le )
  13. « Elliot, Thomas - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  14. a et b « Orgue (Elliot, 1802/ Mitchell, 1879/ Casavant, Opus 1979, 1949) - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  15. « Statue (Saint Louis) - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  16. « Maître-autel - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  17. « Presbytère de Saint-Louis - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  18. « Cimetière de Saint-Louis - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  19. « Calvaire de Saint-Louis - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  20. « Charnier de Saint-Louis - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  21. « Soeurs du Bon-Pasteur - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  22. « Historique Saint-Louis de Lotbinière », sur www.stlaurent-duchene.ca (consulté le )
  23. « Chapelle de procession de Saint-Louis - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  24. « Plaque de Pamphile Le May - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  25. « Maison François-Bélangé - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  26. « Grange-étable - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  27. « Maison Ambroise-Chavigny-De La Chevrotière - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  28. « Maison Pagé - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  29. « Moulin du Domaine-de-Lotbinière - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  30. « Moulin du Portage - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le )
  31. « Biographie – LE MAY, PAMPHILE – Volume XIV (1911-1920) – Dictionnaire biographique du Canada », sur www.biographi.ca (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]